Publicité

NBA – « Il est le meilleur prospect extérieur depuis LeBron »

LeBron James après un panier lors du Game 6 NBA
Douglas P. DeFelice

Annoncé comme l’une des plus talentueuses depuis bien des années, la Draft 2021 possède quelques pépites qui ne devraient pas avoir de mal à briller en NBA. Pour Kendrick Perkins, l’un des top-picks mérite tout simplement d’être comparé à… LeBron James.

Publicité

Comme le veut la tradition, la cuvée 2021 a dû subir l’épreuve des rapprochements avec ses prédécesseurs. Toutefois, à l’inverse de certaines d’entre elles, elle tient sur le papier la dragée haute aux plus prestigieux crus all-time. Remplie de jeunes talents qui ne demandent qu’à se révéler aux yeux du grand public, et à marquer l’histoire de la ligue, la dernière Draft vient de révéler son verdict.

Outre sa profondeur, cette dernière se distingue grâce à ses principaux représentants, dont le potentiel a longtemps fait saliver scouts et journalistes. Et si Jalen Green, Jalen Suggs ou encore Jonathan Kuminga peuvent prétendre au titre honorifique de meilleur joueur extérieur de leur groupe, Cade Cunningham reste le principal favori pour en hériter. Pour Kendrick Perkins, ce dernier constitue même le plus gros prospect du genre depuis… LeBron James !

Publicité



Je vais oser remonter à la Draft 2003, et le comparer à LeBron James. Il est le joueur le plus complet. En matière de gabarit, LeBron a débarqué dans la ligue à 2m06 et 102 kilos. Cade Cunningham ? 2m03 et 100 kilos. Quand vous le regardez en attaque, il n’a vraiment aucun défaut. Est-ce qu’il peut s’améliorer ? Bien sûr ! Mais il peut vous prendre à l’intérieur, vous feinter, il a d’assez bons handles pour se créer son propre tir, et il est excellent quand il s’agit de rendre les autres autour de lui meilleurs.

Publicité




Une magnifique description, qui justifie la comparaison entre la nouvelle star des Pistons et le King. Celui-ci ne s’arrête pas à l’aspect offensif pour Perk, qui prédit à demi-mot que Cunningham sera élu Rookie de l’Année.

En défense, il peut marquer les postes 1 à 5 ! Il a la taille, l’énergie et la mentalité pour le faire. Quand je regarde les stats de LeBron sur sa saison rookie – 20 points, 5 rebonds, 5 passes – je me dis que Cade peut faire pareil ! Maintenant, il n’est peut-être pas aussi athlétique que LeBron, mais il l’est déjà bien assez.

Malgré son immense enthousiasme pour le 1st pick, l’ancien pivot conclut sa tirade en faisant preuve de mesure, rappelant que la route est encore longue pour lui avant de se placer à la hauteur de LBJ.

Le futur s’annonce brillant pour ce gamin, il me rappelle beaucoup LeBron James, mais il lui reste encore beaucoup de chemin à parcourir.

Publicité

La NBA aurait-elle enfin trouver le « LeBron 2.0 » tant attendu depuis des années ? Aux yeux de Kendrick Perkins, c’est la destinée qui semble en tout cas promise à Cade Cunningham.

Feed NBA 24/24