Publicité

NBA – La blague géniale de milliardaire de Michael Jordan à un ex-coéquipier

Michael Jordan est heureux
(DR)

Célébrité planétaire à son zénith, Michael Jordan avait une chose pour lui permettre de s’évader : l’argent. Un ancien coéquipier raconte ainsi une technique farfelue mais assez géniale utilisée par His Airness dans les années 1990.

Publicité

Durant la dynastie des Bulls, rares étaient les personnes sur terre avec autant d’aura que Michael Jordan. Véritable icône planétaire, MJ devait vivre cloitré, sans quoi il déchainait des torrents à la sauce « Beatlemania » partout où il passait. Alors forcément, le mythique numéro 23 des Bulls a fini par trouver la parade, avec une technique… pas donnée à tout le monde.

Le concept ? Prêter ses voitures archi-luxueuses et uniques à ses coéquipiers, en échange de la leur. Ce faisant, le coéquipier en question se faisait pourchasser par des hordes de fans chicagoans, persuadés que Michael Jordan était à l’intérieur… tandis que le vrai MJ, dans une voiture « lambda », déambulait tranquillement et vaquait à ses occupations.

Publicité

C’est Ozzie Guillen, légendes des Chicago White Sox en base-ball, qui a révélé l’anecdote tout récemment. A l’époque, Jordan jouait pour l’équipe de ligue mineure affiliée, et les deux hommes ont développé une belle amitié. Guillen raconte :



Partout où Michael Jordan allait en voiture, des gens le suivaient. Partout. Un jour il m’a dit : « Hey, tu veux pas qu’on échange de voitures ? » Je lui ai dit : « Oui bien sûr, tu as quelle voiture ? » Il m’a dit qu’il avait une voiture incroyable, et on a fait l’échange comme prévu. Je roule, et d’un coup je vois une foule de gens derrière moi ! Je descends au restaurant, les gens crient : « Michael Jordan, Michael Jordan ! »

Publicité




Je leur ai dit : « Arrêtez ça, je ne suis pas Michael Jordan et je ne veux pas l’être ! » Vous savez quelle était sa plaque d’immatriculation ? « JUMP 23 » (rires)

Avec une telle plaque, on comprend mieux pourquoi tout Chicago guettait avec impatience les bolides de Sa Majesté. Ozzie Guillen a très vite changé son fusil d’épaule en récupérant sa voiture (et sa tranquillité), mais MJ a récidivé avec d’autres coéquipiers. Une technique originale, bien qu’un peu piégeuse, qui avait au moins le mérite de permettre à la légende vivante de conduire tranquillement dans la Windy City.

Publicité

Jamais le dernier pour retourner des situations à son avantage, Michael Jordan a utilisé son cerveau et son immense richesse pour détourner un peu l’attention. Malin, sur et en dehors du parquet…

Michael Jordan NBA 24/24

Feed NBA 24/24