Publicité

NBA – Énorme coup dur pour l’ancien rival de Victor Wembanyama avant la Draft !

Le top-prospect de la Ypsi Prep School, Emoni Bates, vient de prendre une grosse décision pour son avenir, qui devrait intéresser le prodige français Victor Wembanyama !
Junfu Han / FIBA (DR)

Emoni Bates devrait être l’attraction n°1 de la prochaine saison NCAA. Annoncé comme un futur n°1 de Draft, le jeune joueur de Memphis aura une pression folle pour confirmer ce statut. Et malheureusement pour lui, l’année n’aurait pas pu plus mal démarrer.

Publicité

Il devait encore effectuer une saison au niveau High School, où il dominait allègrement depuis trois ans, mais à force de travail aussi bien sportif que scolaire, Emoni Bates a réussi à intégrer le circuit NCAA avec un peu d’avance… Une excellente nouvelle qui assure plus ou moins la première place de la Draft 2023 au Français Victor Wembanyama ! Et sur ses premiers entrainements, Bates a montré qu’il était prêt pour le monde professionnel.

Publicité

Emoni Bates pas bâti pour la NBA ?

Le souci c’est qu’avant chaque saison en NCAA, les joueurs doivent se soumettre à toute une série de tests, notamment physiques, pour donner déjà des indications aux scouts NBA. Et à ce niveau, celui que les médias voient déjà comme le « nouveau KD » a d’énormes lacunes. De quoi affaiblir sa cote pour la prochaine draft ? Il y a malheureusement des chances.



Emoni Bates a une envergure enregistrée à 2 mètres, la largeur et la longueur de ses mains ont été notées à 20 centimètres, et sa détente sèche est de 60 centimètres, contre 78 centimètres avec un départ en mouvement. En revanche, ses résultats en agilité et en sprint l’auraient placé à la dernière position parmi les prospects lors de la dernière Draft.

Publicité




Emoni Bates est un formidable joueur de basket, un attaquant au talent rare… Mais physiquement, il est bien en dessous des standards du joueur moderne ! Et ces résultats enregistrés avant la saison NCAA sont forcément très inquiétants pour les scouts. Aura-t-il l’explosivité nécessaire pour dépasser son adversaire direct en pénétration ? Sera-t-il assez puissant pour digérer les contacts dans la raquette ? Sautera-t-il assez haut pour éviter les contres ?

Et sans parler de ces éléments athlétiques qui peuvent s’améliorer avec énormément de travail, son corps en lui même est « inquiétant » pour le haut niveau. Par exemple, ses petits bras pourraient vite devenir un handicap au niveau défensif, aussi bien pour gêner les lignes de passe que pour contester les tirs. De même, avec ses « petites » mains, pourra-t-il attraper tous les ballons lancés par son meneur (problème rencontré par le bust Kwame Brown) ? Réponse au début de la saison NCAA.

Publicité

Emoni Bates n’a pas forcément le physique qui correspond à son talent, et les dirigeants NBA pourraient s’en inquiéter. Reste à savoir si ça lui portera préjudice.

NBA 24/24 NCAA Victor Wembanyama

Feed NBA 24/24