Publicité

NBA – La règle que Michael Jordan déteste par-dessus tout dans la ligue

Michael Jordan a surpris ses coéquipiers dans une soirée bien particulière lors de sa saison rookie
NBC Sports (DR)

Michael Jordan pouvait-il être stoppé ? La réponse est oui, mais pas de la façon dont vous pourriez l’imaginer. Une règle en particulier l’irritait au plus haut point… au point où elle aurait pu changer sa carrière, selon ses propres dires !

Publicité

Plus de 30 000 points en carrière, dix titres de meilleur marqueur sur une saison régulière, un record de playoffs NBA avec 63 pions en un match : Dire que Michael Jordan était une force de la nature au scoring serait euphémisme. L’arrière des Bulls était tout simplement inarrêtable lorsqu’il se mettait en tête de mettre un panier, quel que soit l’adversaire en face de lui. Il menait encore la ligue aux points à ses 35 ans !

Pourtant, cela ne voulait pas dire non plus qu’il était intouchable au niveau des règles, ou plutôt que certaines d’entre elles pouvaient fortement impacter son jeu. Sam Smith, journaliste vétéran du Chicago Tribune, avait notamment abordé une règlementation qui irritait His Airness au plus point à l’occasion d’un papier rédigé en 2001. Le reporter y explique que le n°23, alors aux Wizards avait imploré la NBA de laisser de côté la défense de zone !

Publicité

Jordan : « Je n’aurais pas eu cette carrière avec la défense de zone »

Jordan fait un plaidoyer passionné devant le comité de compétition qui s’est réuni pour envisager des changements de règles afin de dynamiser le jeu de la NBA. Jordan a parlé avec passion. Si les équipes étaient capables de jouer des défenses de zone, a-t-il dit, il n’aurait jamais eu la carrière qu’il a eue.



Existerait-il donc vraiment un système de jeu capable de ralentir MJ ? On dirait bien, et l’intéressé a donc tenu à faire disparaître celui-ci à la fin de sa carrière. Ce n’était donc pas pour son bien, mais pour celui des générations suivantes, comme l’explique Smith. Le sextuple champion craignait ainsi que le faible potentiel de spectacle généré par la zone soit un frein à la popularisation de la balle orange :

Publicité




C’était l’argument de Jordan : Il pensait que le fait d’autoriser n’importe quelle défense ou une zone, permettait aux équipes d’agir plus agressivement contre une star. Il n’y aura plus de moves et de séquences de jeu à montrer dans les highlights, plus d’ESPNisation du jeu qui, selon certains, a nui à la qualité du jeu.

Ce ne serait pas étonnant que le hall of Famer ait alors songé à son expérience face aux Pistons dans les années 80, et les « Jordan Rules » inventées par les Bad Boys pour ralentir la cadence effrénée du Taureau. Si certains puristes ont bien sûr adoré, cela n’était en aucun cas du basket alléchant à regarder pour le grand public. Or, celui-ci étant encore en pleine phase d’internationalisation, la ligue ne pouvait pas se permettre d’erreur… Et Jojo voyait cette défense comme une énorme boulette.

Publicité

On imagine que les adversaires de Jordan dans les années 80 et 90 auraient bien voulu savoir qu’il ne supportait pas la zone… Cela leur aurait donné quelques pistes pour tenter de l’arrêter !

Déclarations Michael Jordan NBA 24/24 NBA Flashback

Feed NBA 24/24