Publicité

NBA – Kemba, Griffin, Batum : le pactole « caché » de 5 gros noms

L’ailier français des Los Angeles Clippers, Nicolas Batum, a dévoilé sa ruse pour déstabiliser ses adversaires durant les rencontres
Brian Rothmuller

En NBA, pas besoin d’évoluer au sein d’une équipe pour recevoir un gros salaire de sa part. Une étrangeté dont bénéficient de nombreux joueurs chaque année, et qui fait encore cette saison le bonheur de cinq gros joueurs dans la ligue, dont Nicolas Batum !

Publicité

Au total, selon HoopsHype, plus de 158 millions de dollars seront dépensés cette année par des franchises pour des joueurs qui ne font plus partie de leur roster. Coupés il y a des semaines, des mois, voire des années, ces derniers reçoivent toujours de belles paies de la part de leurs anciens dirigeants, contraints à ce sacrifice pour se débarrasser d’eux. Les cinq vétérans référencés ci-dessous en sont les meilleurs exemples.

5. Rajon Rondo : 4.858.309 $

Alors que son retour sur les parquets approchait, Rajon Rondo est contraint à repousser son retour suite à un gonflement qui ne s'estompe pas
(crédit : DR)

Tradé cet été par les Clippers à Memphis, Rajon Rondo ne s’y est attardé que 12 petits jours. « Waived » le 28 août avant de signer aux Lakers, il percevra au total cette saison 4.858.109 $ en provenance des Grizzlies, en plus des 2.641.691 $ prévus dans son contrat avec L.A.

Publicité

4. DeAndre Jordan : 7.875.533 $

Le nouvel intérieur NBA des Los Angeles Lakers, DeAndre Jordan, sous les couleurs de sa nouvelle franchise
(crédit : Silver Screen & Roll/DR)

Même franchise, et même sort vécu par DeAndre Jordan cet été. Envoyé par les Nets à Detroit, le pivot de 33 ans a fait une croix sur 4M$ pour se libérer de son contrat. Celui-ci lui permettra cependant toujours de toucher 7.875.533 $ cette saison… et encore 7.827.907 $ la prochaine de la part des Pistons !

Publicité

3. Nicolas Batum : 9.043.478 $

Batum titulaire ou non ? Tyronn Lue a tranché ! NBA
(crédit : Jayne Kamin-Oncea)

Un an après son départ de Charlotte, Nicolas Batum continue d’être payé par Michael Jordan et les Hornets. Ces derniers lui devront en effet encore 9.043.478 $ cette saison, et un montant identique l’an prochain ! Pas étonnant que le Français ait accepté de prolonger aux Clippers pour la modique somme de 6.5M$ sur deux ans cet été.

Publicité




2. Kemba Walker : 26.238.422 $

Le meneur NBA des New York Knicks, Kemba Walker, tout sourire lors d'un match face aux Philadelphia 76ers
(crédit : Nathaniel S. Butler)

En échec à Boston, Kemba Walker s’est vu tradé à OKC seulement quelques jours après la fin de saison des Celtics. Avec son projet tourné vers l’avenir, le Thunder n’avait aucun intérêt à conserver son gros salaire. Les dirigeants ont donc décidé de s’en séparer, mais devront pour cela le payer à hauteur de 26.238.422 $ cette saison… et 27.431.078 $ la prochaine !

Publicité

1. Blake Griffin : 29.764.126 $

Le nouvel intérieur des Brooklyn Nets, Blake Griffin, a révélé les 3 équipes qui ont compliqué sa réflexion avant de signer dans la franchise new-yorkaise
(crédit : Nathaniel S. Butler)

Le plus gros coup de maître reste à mettre au crédit de Blake Griffin, qui comme son ancien coéquipier DeAndre Jordan, fait encore gonfler les dépenses des Pistons. Coupé par Detroit en mars dernier, à un an de la fin de son contrat, il touchera dans les mois à venir 29.764.126 $ de la part de Motor City !



Qui a dit qu’il fallait faire les beaux jours d’une équipe pour accaparer une bonne partie de sa grille salariale ? Ces 5 gros noms prouvent bien le contraire, et font sauter les comptes de leurs anciennes équipes !

En direct : toute l'actu NBA