Publicité

NBA – La seule fois où Phil Jackson a regretté de donner un tir à Michael Jordan

(DR)

Dans les fins de rencontre, Michael Jordan était particulièrement efficace et décisif. C’est donc naturellement à lui que Phil Jackson donnait les ballons pour mettre un tir de la gagne. Mais un jour, il a fortement regretté cette décision, et ce pour une raison très simple.

Publicité

Michael Jordan n’est pas considéré comme le GOAT pour rien. Au delà de son palmarès sans égal dans la ligue avec ses 6 titres en 6 apparitions en Finales, ses nombreux sacres de MVP, et une ribambelle de records dont la meilleure moyenne de points par match, MJ est surtout connu pour quelques actions et matchs légendaires. Des dunks, des tirs, des feintes… Tout ce qu’il faisait était un potentiel highlight.

Et que dire de son sang froid. Tel un requin, le n°23 des Bulls sentait le sang de ses adversaires et il ne manquait jamais l’occasion de porter le coup fatal d’un buzzer-beater ou d’un game-winner létal. Que ce soit « The Shot » en 1989, qui a propulsé sa carrière dans une autre dimension, ou « The Last Shot », qui a offert aux Bulls leur dernier titre en 1998, Michael Jordan savait se montrer décisif.

Publicité

Toni Kukoc aurait du offrir le titre aux Bulls

Dans les grands moments, c’était logiquement à lui que Phil Jackson donnait les ballons, et c’est un choix qu’il n’a que rarement regretté. En fait, la seule fois où l’entraineur a avoué s’être trompé, c’était en 1998 lors du match 5 des Finales. Avec un titre en jeu et un Toni Kukoc en feu, Jackson a refusé de changer sa tactique habituelle. Mais sur le dernier tir, MJ a fait ce qu’il faisait rarement : envoyer une brique. Après la rencontre, il a d’ailleurs fait une admission assez folle à John Paxson.



Tu avais raison j’aurais du donner le dernier tir à Toni.

Publicité




Ce jour là Toni Kukoc a marqué 30 points, grâce notamment à quelques tirs particulièrement clutchs, et le tout à 11/13 au tir. En d’autres termes il était en feu et ne ratait quasiment rien de ce qu’il entreprenait. Avec 0.8 seconde à jouer pour mettre le shoot du titre, le Croate représentait sans doute la meilleure chance pour les Bulls… Heureusement, ils n’ont pas perdu leur sixième bague sur cette décision.

Publicité

On parle souvent des tirs réussis par Michael Jordan, mais lui aussi a connu quelques ratés, dont celui là lors des Finales… Et si Toni Kukoc était devenu le héros des Finales 1998 ?

All-Time Michael Jordan NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA