Publicité

NBA – « Je n’ai jamais voulu de lui dans la Dream Team, mais il y était quand même »

Dream Team NBA gang france
(DR)

Equipe la plus dominante jamais assemblée de l’histoire du basket, la fameuse Dream Team de 1992 fait encore rêver les jeunes et moins jeunes 30 ans après son déferlement sur Barcelone. Mais récemment, un de ses illustres membres a fait savoir qu’un joueur n’aurait pas dû être présent selon lui…

Publicité

Si Team USA est toujours l’attraction principale de toute compétition internationale de basket, plus aucune n’aura l’éclat de celle des JO de Barcelone, quand Michael Jordan, Magic Johnson, Charles Barkley et consorts ont massacré la concurrence et suscité l’admiration des fans, des médias… et même de leurs homologues du village olympique.

Assemblé très soigneusement, le roster comptait deux absents de marque : Isiah Thomas, qui a payé ses beefs personnels avec plusieurs superstars de l’équipe, et Shaquille O’Neal. La fédération avait en effet de bâtir l’équipe avec 11 joueurs NBA et un issu de l’université. Malgré la saison dominante du Diesel avec LSU, c’est Christian Laettner, alors méga-star du circuit NCAA, qui a été choisi.

Publicité

Scottie Pippen pas d’accord avec la présence d’un joueur dans la Dream Team

Avec le recul, et au regard de la carrière des deux hommes, il ne s’agissait pas forcément du meilleur choix. D’ailleurs, Laettner est le seul de la troupe à ne pas être un Hall of Famer – les 11 autres joueurs ont été intronisés au temple de la renommée, et le Shaq aussi. Une erreur de casting ? C’est ce que pense Scottie Pippen, qui l’a fait savoir dans son fameux livre « Unguarded » :



J’étais d’accord avec tous les choix qui ont été faits, sauf celui de Christian Laettner. Je ne pensais pas qu’il collerait, et j’avais raison. Le comité aurait dû choisir un autre joueur NBA, et bon nombre d’entre eux étaient dignes d’avoir cet honneur. Mon préféré, c’était Dominique Wilkins.

Publicité




Pour le coup, Pip n’a pas tort. Le fulgurant ailier des Hawks aurait bien plus eu sa place dans l’escouade, sans manquer de respect à Laettner. Drafté à l’été 1992 par les Wolves, l’ancien de Duke a disputé 868 matchs en NBA pour des moyennes de 12.8 points et 6.7 rebonds. Rien de désastreux, évidemment, mais il ne s’agit clairement pas du même calibre que les autres noms évoqués.

Publicité

Une fois n’est pas coutume, Scottie Pippen avait eu le nez creux en se montrant critique du choix de convier Christian Laettner à prendre part aux JO avec la Dream Team. Lui-même n’en garde d’ailleurs pas un grand souvenir, tant il ne se sentait pas à sa place…

Déclarations NBA 24/24 Team USA

En direct : toute l'actu NBA