Publicité

NBA – Le malaise John Wall continue, le meneur réagit cash !

John Wall sur le banc des Rockets
NBA (DR)

Prêt à jouer, John Wall squatte pourtant le banc des Rockets depuis la reprise de la saison. Une situation ubuesque, d’autant que les résultats collectifs sont catastrophiques et l’intérêt pour le joueur proche du néant. L’intéressé est justement sorti du silence.

Publicité

Nous sommes le 23 octobre, les Rockets gagnent 124-91 contre le Thunder, alors que Christian Wood cartonne dans la raquette. L’intérieur plante 31 points et 14 rebonds, tandis que Kevin Porter Jr brille aussi avec 18 unités. Houston porte son bilan à 1/1, et espère enchaîner. Il s’agit de la première et dernière victoire de la franchise texane à ce jour, qui vient d’enchaîner 15 défaites de suite et se retrouve à 1/16.

La dernière en date ? Ce lundi soir, contre les Celtics sur le score de 108-90. Pas grand chose à faire contre les 30 points de Jayson Tatum, mais la colère est là. Houston coule, et garde le rythme pour réaliser la pire saison de l’histoire de la NBA, même devant les Bobcats de l’époque. C’est un problème, surtout avec la situation de John Wall.

Publicité

John Wall bientôt de retour sur les parquets ?

Le meneur est en pleine santé, prêt à jouer, mais doit attendre un trade. Le problème, c’est que son contrat n’intéresse personne sur le marché, compromettant un échange. Chris Mannix, journaliste pour Sports Illustrated, est très agacé par tout ça, et l’a fait savoir sur Twitter : pourquoi ne pas faire jouer Wall au vu des récents événements ?



Wall ne transforme pas Houston en bonne équipe. Mais quand des franchises connaissent un run comme les Rockets – ou comme Boston, ce serait bien d’avoir un joueur expérimenté à la mène sur qui miser. À la place, Houston préfère un joueur de 19 ans (Jalen Green, NDLR).

Publicité




La situation de John Wall est assez folle. Il voyage avec les Rockets, il s’assoit sur le banc en uniforme mais ne joue pas. Je ne sais pas en quoi cela aide les Rockets et Wall.

Non, cette situation n’aide personne. Wall ne peut pas rassurer sur son état de santé, notamment pour gagner de l’intérêt, tandis que les Rockets foncent vers le mur en continuant ainsi. Le meneur a d’ailleurs réagi sur Twitter à ce message avec humour :

Je n’étais pas en uniforme

Publicité

John Wall est payé pour ne rien faire, et les Rockets semblent satisfaits de tout ça. Mais vu cette série de défaites, et ce triste record en vue, il serait peut-être temps de tenter quelque chose. Réponse dans les prochaines semaines.

Houston Rockets John Wall NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA