Publicité

NBA – La superstar qui a scié Kevin Garnett avec son trash-talking

Kevin Garnett lors d'une interview
DR

Kevin Garnett était un grand spécialiste du trash-talking, et il était très difficile de prendre le dessus sur lui dans ce domaine. Pourtant, une surprenante superstar a réussi à le déboussoler totalement sur le terrain avec des mots qui touchent à l’égo.

Publicité

Dans l’histoire de la NBA, rares sont ceux qui ont pu rivaliser avec l’arrogance verbale de Kevin Garnett. En plus d’être un joueur intense et dominant, le MVP 2004 était un incroyable trash-talkeur. La femme, les enfants, le niveau d’un adversaire… Aucun sujet n’était trop extrême quand il s’agissait de prendre un avantage psychologique sur le terrain. Tout le monde se souvient de cette séquence légendaire avec Carmelo Anthony où il a comparé le goût de sa femme Lala à celui de céréales au miel.

Publicité

Hakeem Olajuwon énorme trash-talkeur selon Garnett

Mais parfois, et il était toujours surpris quand ça arrivait, il tombait sur des joueurs avec du répondant et se laissait déstabiliser. Il y a plusieurs mois, il racontait par exemple comment Tim Duncan, dans un style très à lui, était capable de rendre fous tous ses défenseurs. Et dans un récent épisode du podcast « A Million Dollars Worth of Game », le Big Ticket a dévoilé une autre superstar étonnamment à l’aise avec les mots.



Hakeem Olajuwon est l’un de ces c*nnards qui ne fait que trashtalker sur le terrain. Parfois il enlevait son protège dents et disait clairement : « Je suis là pour le détruire avec des mouvements latéraux ! Il ne peut pas défendre sur moi ! ». Qu’est-ce que je suis censé répondre à ça ? Je n’ai aucune réponse.

Publicité




Qui l’eut cru ? Sur le terrain, Hakeem The Dream avait plutôt l’air d’un joueur calme et tempéré, mais en réalité, il était prêt à enlever son protège-dents pour parler à ses adversaires et les faire réagir. Et le pire, c’est qu’il appuyait visiblement sur des aspects qui font mal, comme l’incapacité des défenseurs à lui faire face. Que répondre à un homme capable de donner allègrement des deux côtés du terrain ?

Dans son interview, Kevin Garnett a également évoqué deux noms plus connus pour leur trash-talking, Michael Jordan et Gary Payton. Visiblement, la parole était bien plus libérée sur les parquets dans les années 90′. Aujourd’hui, un mot de travers peut rapidement entrainé une faute technique… Le jeu n’en vaut plus la chandelle.

Publicité

Kevin Garnett n’a pas su quoi répondre aux provocations d’Hakeem Olajuwon, qui annonçait ce qu’il allait faire en attaque. Décidément, il vaut mieux être un grand joueur pour se spécialiser dans le trash-talking.

Déclarations Hakeem Olajuwon Kevin Garnett NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA