Publicité

NBA – Rudy Gobert dépasse une légende, il réagit !

NBA Rudy 3ème contreur all-time du Jazz
NBA Youtube

Ultra-productif cette saison, Rudy Gobert n’en finit plus d’inscrire son nom dans les livres d’histoire d’Utah. Récemment, il a même dépassé un grand nom de la franchise dans un prestigieux classement ! De quoi le faire réagir de façon très classe sur les réseaux sociaux.

Publicité

Troisième à l’Ouest, le Jazz a toutefois subi un petit contre-temps contre Memphis. L’accueil des Grizzlies s’est ainsi soldé par une courte défaite (119-118), les hommes de Quin Snyder ne résistant pas au trio Ja Morant – Jaren Jackson Jr. – Desmond Bane. Avec 86 points en combiné, les trois jeunes pépites se sont révélés impossibles à stopper par les pensionnaires de la VivinSmart Home Arena. Un résultat forcément frustrant pour Rudy Gobert et ses coéquipiers.

Néanmoins, le pivot n’avait pas grand-chose à se reprocher, étant le seul titulaire à finir avec un ratio +/- positif. En plus de ça, il a parfaitement fait honneur à son surnom de Stifle Tower, ajoutant cinq contres à ses 23 points et 15 rebonds. Une très grosse ligne de stats de sa part, lui qui enchaîne de plus en plus souvent les performances du genre. Ce qui le consolera peut-être, c’est que celle-ci lui a permis de marquer l’histoire des Mormons.

Publicité

Rudy Gobert troisième contreur all-time d’Utah

Avec le match contre Memphis, il a atteint la barre des 1254 blocks en carrière. Tous ont été effectué au Jazz, depuis sa draft en 2013. Or, grâce à cette régularité, il a profité de la rencontre pour entrer sur le podium de la catégorie, au sein de la franchise. Il a ainsi dépassé Greg Ostertag au classement, s’emparant seul de la troisième place. Un sacré accomplissement, qu’il a commenté de façon humble sur Twitter.



Quel voyage 🙏🏽🔮🙏🏽 au suivant

Publicité




Une grosse prouesse en effet, car Ostertag était tout sauf un joueur lambda d’Utah. Rarement titulaire, le colosse de 2m18 était cependant l’un des chouchous du public local. Membre de l’équipe double finaliste en 1997 et 1998, il a également vécu les dernières années duo Stockton-Malone, heure de gloire de la franchise. Avec 11 contres un soir de janvier 1998, il détient d’ailleurs toujours l’une des plus grosses prestations dans le domaine. Un travailleur infatigable et tout sauf évident à surmonter.

Publicité

Pour atteindre la première place détenue par Mark Eaton et ses 3 064 contres sous le maillot du Jazz, Rudy Gobert a encore beaucoup de boulot devant lui. Cela n’empêche qu’il est aujourd’hui membre du Top 3 de sa franchise de toujours. Une performance à saluer !

En direct : toute l'actu NBA