Publicité

NBA – Un Français en feu tease son retour : « Je veux revenir avec un vrai statut »

La superstar NBA du Utah Jazz, Rudy Gobert, s'est enflammé devant la récente performance d'un de ses coéquipiers oublié
NBA (DR)

Avec 8 joueurs évoluant dans la ligue, la France fait partie des pays les mieux représentés en NBA. Un international tricolore compte quant à lui bien y retourner prochainement, et peut tout à fait en rêver au vu de ses performances actuelles !

Publicité

En attendant de voir si Sekou Doumbouya ou encore Joel Ayayi trouveront une équipe dans les prochaines semaines, ils sont huit à représenter fièrement leur pays dans la compétition la plus relevée de la planète. Nicolas Batum, Evan Fournier, Rudy Gobert, Killian Hayes, Timothé Luwawu-Cabarrot, Théo Maledon, Frank Ntilikina et Killian Tillie tâchent en effet de porter le plus dignement possible le drapeau français en NBA.

Si les 4 premiers possèdent un rôle important dans leur franchise respective, les autres doivent composer avec un temps de jeu plus réduit. À l’inverse, un ancien pensionnaire de la ligue originaire de l’Hexagone a choisi d’emprunter un chemin différent cet été, en la personne d’Elie Okobo. Aujourd’hui membre de l’ASVEL, l’ancien joueur des Suns a expliqué ce choix dans un récent entretien accordé à HoopsHype.

Publicité

La dernière fois que j’ai joué aux États-Unis, c’était dans la bulle de G-League. Et je n’ai pas aimé l’expérience. Pas à cause de mon équipe ou de mes coachs, mais parce que je jouais avec une douleur à la cheville. C’était frustrant. J’ai décidé de me faire opérer pendant l’été, et je voulais jouer la Summer League à 100% de mes capacités pour retrouver une équipe là-bas. Mais ce n’était pas possible. Tony Parker m’a appelé à ce moment-là, il voulait me faire venir, et ça m’a aidé à rebondir après ma blessure et mon opération.



En effet, depuis le début de la saison, Okobo affiche un visage radieux sous les couleurs villeurbannaises. Participant à l’EuroLeague avec le club de la banlieue lyonnaise, le meneur de 24 ans y excelle, puisqu’il se place tout simplement comme le meilleur marqueur de la compétition (19.6 points), le tout avec une excellente adresse au tir (55.3% au shoot, 51.0% à 3 points) !

Publicité

Elie Okobo vise haut pour son retour en NBA

Auteur de débuts plus que réussis sur la scène européenne, Okobo pourrait prétendre à s’imposer durablement sur le vieux continent. Que nenni. Le Bordelais se voit bien retrouver la NBA à plus ou moins long terme, et pas pour n’y gratter que quelques minutes !

Je ne me suis pas vraiment fixé d’objectif ou un calendrier précis concernant un retour, une deadline ou quoi que ce soit. Je veux m’améliorer, être prêt, et m’assurer que je ne retournerai pas en NBA comme un rookie. Je veux atteindre un certain niveau, et revenir avec un vrai statut de gros joueur d’EuroLeague. Évidemment, je veux avoir une longue carrière en NBA, mais à l’heure actuelle, je me concentre sur mon équipe et moi-même.

Pour espérer refaire son chemin jusqu’à la la NBA, l’international tricolore (8 sélections) devra continuer sur le même rythme que celui qu’il présente actuellement, et maintenir l’ASVEL dans le haut du classement de l’EuroLeague !

Publicité

Avec 2 saisons NBA à son actif, Elie Okobo ne souhaite pas s’éterniser trop longuement loin de la ligue. En vue à l’ASVEL, il espère à nouveau taper dans l’œil des scouts américains via ses bonnes prestations avec l’ASVEL !

Elie Okobo Les Français (NBA) NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA