Publicité

NBA – L’énorme bad buzz des Knicks concernant Evan Fournier

Evan Fournier en conférence de presse pour les Knicks NBA
NBA Youtube (DR)

Evan Fournier a eu quelques problèmes d’adaptation chez les Knicks, mais il a su briller lors des deux plus grosses rencontres de la saison : face aux Celtics et face aux Lakers. D’ailleurs, après ce dernier succès, les Knicks ont fait une très mauvaise blague au sujet du Français.

Publicité

Lors de son arrivée à New York, Evan Fournier s’attendait sans doute à avoir un rôle majeur dans la rotation, et surtout servir de lieutenant à Julius Randle sur les phases offensives… Le problème, c’est qu’après un excellent début face aux Celtics, l’arrière tricolore s’est une petit peu perdu dans un collectif en grande difficulté. Le 5 de départ de Tom Thibodeau a montré d’énormes lacunes, et rien n’a été fait pour donner confiance au pilier de l’équipe de France.

Il aura donc fallu attendre la réception des Lakers plus tôt dans la semaine pour enfin voir le tricolore briller à nouveau, ce qui confirme d’ailleurs qu’il aime les grosses rencontres au Madison Square Garden. Forcément heureux de leur recrue de l’été, les employés en charge de la communication de la franchise ont sorti un meme qu’il devaient avoir bien au chaud, et comment dire ? Il est très particulier.

Publicité

La blague de très mauvais goût des Knicks sur Fournier



« Evan Fournier était dans sa baguette »… La traduction littérale n’a absolument aucun sens, et ça, les fans français n’ont pas manqué de le signifier.

Publicité




Mais ce meme de mauvais goût, se basant sur l’un des clichés culinaires les plus répandus dans le monde, n’a pas pour vocation d’être traduit. En effet, c’est un jeu de mot simple avec l’expression « to be in my bag », qui signifie être en grande forme, aller chercher au plus profond de son arsenal pour faire quelque chose de bien/productif. Et c’est évidemment ce qu’a fait Evan Fournier face aux Lakers.

Mais il n’y pas que du côté français que cette blague a été mal interprétée. En effet, de nombreux fans américains se sont empressés de signaler le côté xénophobe de ce message qui renvoie inévitablement Evan Fournier à ses origines et à un cliché assez dépassé. L’occasion était belle de faire ce jeu de mots, la blague avec baguette était facile, mais l’idée était de base très mauvaise.

Publicité

Les Knicks le savent désormais, les blagues sur les clichés sont à éviter sur les réseaux sociaux. Même en cas de grosse performance prochainement, il faudra faire dans la simplicité pour féliciter l’arrière tricolore.

Buzz Evan Fournier Les Français (NBA) NBA 24/24 New York Knicks

En direct : toute l'actu NBA