Publicité

NBA – Killian Hayes et les jeunes Pistons tancés par leur coach

Killian Hayes avec les Pistons
Treese (DR)

C’était annoncé, les Pistons sont en train de vivre une saison difficile. Et le manque d’expérience dans l’effectif titille parfois le protecteur Dwane Casey, qui a tenu à rappeler à tout le monde l’ampleur de la tâche du processus de reconstruction dans le Michigan.

Publicité

Malgré leur série actuelle de 6 défaites consécutives, les Pistons ne sont plus la pire équipe de la conférence Est, place qui revient désormais au Magic d’Orlando. Mais sur le terrain, les choses ne sont pas plus convaincantes pour autant, même s’ils réussissent à s’accrocher dans de nombreuses rencontres. Contrairement à d’autres jeunes équipes, Detroit n’est pas adepte des grosses déculottées, la preuve face aux Warriors il y a quelques jours.

Publicité

Dwane Casey rappelle qu’il a des joueurs… de NCAA

Mais seulement voilà, s’accrocher ne compte pas comme une victoire en NBA, et l’entraineur Dwane Casey, qui s’était habitué à disputer les playoffs avec Toronto, doit apprendre à faire avec un effectif très jeune et inexpérimenté.



L’accumulation des erreurs fait parfois grincer des dents au patient head coach, qui sait que plusieurs de ses joueurs ne sont pas encore forcément prêts aux exigences de la grande ligue. Et il ne s’en cache pas :

Publicité




Dwane Casey avec une drôle de réponse quand on lui a parlé des difficultés rencontrées par Frank Vogel avec les Lakers cette saison : « J’ai mes propres problèmes. On essaye de faire grandir des chiots qui devraient probablement jouer pour Gonzaga en NCAA actuellement. »

Le message est clair : Dwane Casey ne voit pas forcément ses jeunes pépites comme des joueurs NBA prêts à performer, mais plutôt comme des adolescents qui ont encore tout à apprendre et qui auraient logiquement du être en NCAA cette saison. Constat froid et réaliste ou petit tâcle qui traduit une certaine frustration ? Quoiqu’il en soit, Killian Hayes et ses coéquipiers ont sans doute été piqués dans leur orgueil par ces mots.

Publicité

Killian Hayes, Cade Cunningham et Saddiq Bey savent qu’ils ont un coach patient et protecteur, mais le temps est peut-être venu de monter d’un cran après une vingtaine de matchs disputés. Dwane Casey n’attend que ça.

En direct : toute l'actu NBA