Publicité

NBA/NCAA – « Il perd environ 3 kilos par match rien qu’en transpirant »

Le meneur NBA des Golden State Warriors, Stephen Curry, choqué en apprenant qu'un célèbre analyste était prêt à trader un de ses coéquipiers pour une boîte de cookies
NBA (DR)

Les efforts fournis lors d’un match NBA s’avèrent considérables, et peuvent mettre à rude épreuve l’organisme des stars. Un top-prospect va devoir s’y préparer, lui qui perd déjà un poids considérable à chacune de ses rencontres de NCAA !

Publicité

Comme chaque année, les futurs top-picks font l’objet d’une attention toute particulière de la part des observateurs NBA. La plupart d’entre eux évoluent encore en NCAA, à l’image du probable premier choix de la prochaine Draft, Paolo Banchero. Impressionnant depuis le début de saison avec Duke, et adoubé par LeBron James, l’ailier de 19 ans interpelle cependant… par les nombreuses crampes qui l’empêchent d’enchainer les minutes sur le parquet !

Paolo Banchera se fait masser, possiblement à cause de crampes. Il en avait déjà souffert lors de l’ouverture de la saison, contre Kentucky.

Publicité

La transpiration excessive de Paolo Banchero

Si cela n’avait pas forcément surpris lors de ses débuts avec les Blue Devils, face à Kentucky, les crampes de Banchero ont tendance à se répéter depuis. La jeune star a par exemple encore dû rejoindre le banc pour cette raison lors du récent choc contre Gonzaga. Il s’avère finalement que cela n’aurait rien à voir avec une préparation tronquée, mais bien à un problème… de transpiration !



Publicité




Un docteur a effectué des tests de transpiration sur Paolo, et comme vous pouvez le voir ici, c’est un joueur qui sue beaucoup, et qui perd environ 3 kilos par match rien qu’en transpirant.

Avec une telle perte d’eau, le corps de Banchero ne fait donc que réagir logiquement, en lui envoyant ces signaux de fatigue. Cela pourrait-il devenir un souci pour lui à l’avenir et dans la grande ligue ? Les médecins de son équipe font en tout cas tout leur possible pour le résoudre de façon passagère.

Ils le poussent à boire une boisson spéciale, appelée BOA. C’est un fluide oxygéné que son corps absorbe immédiatement lorsqu’il arrive dans sa bouche, et qui permet de lui éviter d’avoir des crampes. C’est un problème très inhabituel, mais qu’ils tentent à tout prix de résoudre pour que leur big man puisse rester sur le parquet.

Publicité

Perclus de crampes à plusieurs reprises cette saison, Paolo Banchero souffrirait donc d’un « simple » souci de transpiration excessive. Souhaitons que cela ne lui coûte pas par la suite dans sa carrière !

Déclarations NBA 24/24 NCAA

En direct : toute l'actu NBA