Publicité

NBA – Draymond Green visé : « Il parle trop, je veux lui dunker dessus »

NBA Draymond Green dans la défaite des Warriors
NBA (DR)

Aboyeur invétéré, Draymond Green peut logiquement être agaçant à vivre sur les parquets. Résultat, un dunkeur fou de la ligue a annoncé vouloir lui grimper dessus lors de leur prochain face-à-face ! Le triple champion est prévenu !

Publicité

Depuis qu’il est arrivé dans la ligue en 2018, Miles Bridges s’est surtout forgé une réputation en particulier : c’est un athlète monté sur ressort. C’est simple, l’ailier des Hornets est capable d’aller massacrer n’importe qui au dunk, lâchant parfois des actions assez hallucinantes. De quoi régulièrement alimenter les Top 10 de la ligue et faire le spectacle en Caroline du Nord !

Publicité

Miles Bridges lance un gros avertissement à Draymond Green

Cette saison cependant, le garçon a pris une tout autre envergure à Buzz City. Il s’agit ni plus ni moins d’un des favoris au MIP, avec plus de 20 points et 7 rebonds par match. Une vraie progression statistique par rapport à l’an dernier (12.6 points et 6 rebonds de moyenne). Si Charlotte est toujours en course pour les playoffs (14-12, 7ᵉ à l’Est), ce n’est pas seulement grâce à LaMelo Ball, mais aussi grâce au wingman.



Néanmoins, ce dernier n’a rien perdu de ses aptitudes à monter au cercle, et il s’est déjà constitué une liste de potentielles victimes. De passage sur NBA Today, il a d’ailleurs expliqué que Draymond Green figure en tête de celle-ci, avec une avance certaine ! Si Bridges explique que c’est parce que le Warrior ne cesse de le provoquer, il rappelle aussi leurs racines communes dans le Michigan :

Publicité




Une personne sur laquelle je veux vraiment dunker est Draymond parce qu’il n’arrête pas de me dire des conneries, il parle trop. Chaque fois qu’il me voit tenter un dunk, il essaie de me faire une faute. Il est de Saginaw, je suis de Flint. On est tous les deux allés à Michigan State. Donc il y a beaucoup de trash-talking entre nous.

C’est un fait, le Dancing Bear n’hésite jamais à aller chambrer qui que ce soit sur le terrain. Cela lui a régulièrement valu des ennuis, entre fautes techniques à tout va et embrouilles sur les parquets ! Écraser un dunk sur le museau de quelqu’un comme lui doit donc avoir un côté très satisfaisant. Compte tenu des capacités athlétiques du Frelon, il a en tout cas ce qu’il faut pour y parvenir.

Publicité

Malheureusement pour Miles Bridges, ses Hornets ont déjà joué tous leurs matchs de la saison contre Golden State. Il va donc falloir attendre 2022-23 pour pouvoir accomplir cet objectif personnel ! Nul doute que Green l’attendra de pied ferme.

En direct : toute l'actu NBA