Publicité

NBA – Le joueur-escroc qui a chopé 62 millions en 17 matchs !

NBA Giannis choqué pendant les Finales face aux Suns
NBA Youtube (DR)

Les règles financières de la NBA sont telles, qu’un joueur peut percevoir un salaire d’une équipe, des années après l’avoir quittée. Un ancien All-Star est bien placé pour le savoir, lui qui a reçu 62 millions de dollars sur 3 ans… en ne jouant que 17 rencontres sur la période !

Publicité

Tout bon basketteur qui se respecte rêve d’y mettre un jour le pied. De par son aspect de ligue la plus compétitive du monde, la NBA fait fantasmer tous les joueurs à l’ambition débordante. Outre son niveau relevée, elle attire également certains grâce à son attractivité financière. Rares sont en effet les métiers comme celui-ci, qui permettent de toucher des millions de dollars chaque année !

Jamais effrayées à l’idée d’offrir le pactole aux stars qu’elles estiment indispensables à leur réussite, les franchises peuvent cependant parfois se tromper. Les joueurs à qui elles offrent de telles sommes ne répondent pas toujours à leurs attentes, ce qui les place dans une situation bien inconfortable. Une fois ces contrats « toxiques » sur les bras, difficile de s’en débarrasser, si ce n’est par le biais d’un trade… ou d’un simple cut coûteux.

Publicité

Le braquage à 62M$ de Gilbert Arenas

De manière à ne pas immédiatement trop taper dans la banque pour se débarrasser de leurs poids lourds, certaines équipes ont recours à une rupture de contrat dite « stretch », où le salaire restant dû au joueur est alors étalé sur plusieurs années. Cela peut encore être aperçu de nos jours, avec des noms comme Nicolas Batum, Blake Griffin ou Kemba Walker qui bénéficient de ce montage.



Avant eux, d’autres stars ont également tirer profit de cette pratique. Après ses belles années passées chez les Wizards, et un bail de 111 millions de dollars sur 6 ans paraphé en 2008, Gilbert Arenas a par exemple eu droit à ce traitement. Tradé, puis coupé par le Magic en 2011, il devait alors encore percevoir 62M$ de la part d’Orlando. Les 17 petits matchs qu’il a par la suite disputés aux Grizzlies lui ont donc permis d’empocher cette somme, ce dont il se montrait encore récemment très fier sur Instagram !

Publicité




Entre 2012 et 2014, Gilbert Arenas n’est apparu que dans 17 matchs NBA. Il a reçu 62.838.144$ sur cette période.

Gilbert Arenas : Et c’est pour ça que je suis le GOAT 😂😂😂😂😂😂😂 #BonLundi #BraquagePourLesNulsAgent0Style

Après tout, pourquoi avoir honte de recevoir un chèque que ses précédents dirigeants se sont eux-mêmes engagés à payer ? Pas sûr que 17 rencontres NBA se soient au final avérées plus lucratives dans l’histoire de la ligue !

Publicité

Victime d’une énorme baisse statistique suite à la signature de son gros contrat, Gilbert Arenas n’a logiquement pas voulu faire une croix sur l’argent qui lui était promis. Bilan : un coup de maître à 62 millions, pour seulement 17 matchs joués en 3 saisons !

Gilbert Arenas NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA