NBA – Le joueur bête noire de Rudy Gobert se confirme

Le pivot star NBA du Utah Jazz, Rudy Gobert, a débarqué en conférence de presse avec un drôle d'outfit suite à son match face aux Charlotte Hornets
NBA (DR)

Rudy Gobert était de retour ce dimanche, et sa présence a été très bénéfique pour le Jazz. Sa science du jeu a permis à son équipe de retrouver une belle défense collective, et ce même si lui a eu du mal face à un joueur. En effet, il a affronté sa bête noire.

Publicité

Quelle différence Rudy Gobert fait quand il est sur le terrain… Absent après avoir contracté le COVID, le pivot tricolore effectuait son retour ce dimanche face aux Nuggets, et son impact a été immédiat. 18 points, 19 rebonds, 2 contres et une belle victoire 125 – 102… Les impressionnantes photos publiées par Gobert sur les réseaux sociaux ne mentaient pas : il est affûté comme jamais pour porter son équipe.

Publicité

Nikola Jokic bête noire de Rudy Gobert

Et si son retour s’est fait ressentir au niveau de la défense collective mise en place par Quin Snyder, la Stifle Tower n’a pas pu empêcher Nikola Jokic de briller dans leur duel direct. Le pivot serbe a terminé la rencontre avec 25 points, 15 rebonds et 14 passes décisives, un triple-double XXL qui confirme une chose : il est la bête noire de Rudy Gobert. Le journaliste Ben Dowsett dresse un constat terrible à ce sujet.



Il n’y a pas un seul gars qui se rapproche du niveau de Jokic. Tous les autres joueurs ont besoin de réaliser un grand match pour prendre feu face à Gobert (ça arrive, mais pas souvent). Jokic ne ressent pas plus de difficulté que face à n’importe quel autre pivot. C’est fou.

Publicité

Rudy Gobert est un monstre défensif, aussi bien dans la rotation et l’aide intérieure pour couvrir ses coéquipiers que dans le duel direct avec les autres intérieurs. Mais effectivement, il semblerait ne pas avoir la parade pour contrer Nikola Jokic, les chiffres sont catégoriques. Sur les 10 derniers affrontements entre les deux pivots All-Stars, le Serbe tourne à 28.2 points, 9.2 rebonds et 7.6 passes décisives !

En fait, ces statistiques en disent plus long sur Jokic que sur Gobert. Le MVP en titre a un style qui lui est propre, et personne ne semble comprendre comment défendre sur ses feintes, pas spécialement rapides mais si précises. Et puis, quand il prend ses tirs derrière l’arc avec un angle très aérien, il est quasiment impossible d’intervenir…. Qu’il se rassure, Rudy Gobert n’est pas le seul à souffrir face au Joker.

Publicité

Nikola Jokic est monstrueux, il ne ressent même pas la pression de Rudy Gobert lorsqu’il l’affronte. Sur les 10 derniers matchs c’est en tout cas une terrible démonstration, ce qui n’enlève absolument rien au talent défensif du Français.

En direct : toute l'actu NBA