NBA – La fois où Larry Bird a voulu se battre… dans un hôtel

Larry Bird avec les Celtics

Trash-talkeur invétéré, Larry Bird n’avait pas non plus peur d’en venir aux mains avec ses adversaires. Et ce, quel que soit l’endroit ! Comme le raconte un ancien joueur, le Bostonien l’avait défié de venir se bastonner avec lui dans sa chambre d’hôtel.

Publicité

Larry Bird était extrêmement doué pour rentrer dans la tête de ses adversaires, les déstabilisant rapidement en plein match. Et si ces derniers se montraient trop violent, il n’hésitait jamais à muscler son attitude ! Eddie Johnson peut en témoigner, lui qui l’a affronté à de nombreuses reprises. Une fois, comme il le raconte, un coup de bas de sa part a pratiquement fait disjoncter le n°33 des Celtics qui a voulu se venger à l’écart des terrains :

Publicité

Larry Bird prêt à se battre avec Eddie Johnson

Il s’en prenait toujours à moi, je détestais ça. Une fois, j’ai dit : « Je vais l’avoir. J’en ai marre de sa gueule ». Alors je drive vers le cercle, je lui fais une feinte et il mord. Je l’ai chopé en plein dans la bouche avec mon coude et j’ai mis un panier avec la faute. J’ai dit : « Je peux te faire saigner ». Il saignait de la bouche. Il n’a pas aimé ça.



Il a fouillé dans sa poche, en a sorti ses clés et m’a lancé la clé de sa chambre. Il a dit : « Pourquoi tu ne viens pas à l’hôtel pour que toi et moi on en finisse, et on verra bien qui peut faire saigner l’autre. » J’ai dit : « McHale et Parish seront là pour t’aider ». Quand j’ai dit ça, il s’est mis à rire, m’a regardé et m’a dit : « Je t’aime bien, toi » et il est parti.

Publicité

Pour la peine, on saluera le courage de Johnson pour se frotter de la sorte à un joueur comme Larry Legend. D’autant plus en le provoquant, affirmant qu’il ne pourrait pas s’en sortir sans ses compagnons du Big Three des Verts et Blancs ! Bird n’a d’ailleurs pas démenti cela, visiblement. Heureusement, les deux ne sont donc allés plus loin et l’incident a pu être évité.

En revanche, cet évènement a marqué Johnson pour une autre raison. En effet, Larry a semble-t-il apprécié ce « tête-à-tête » avec l’arrière, puisqu’il lui a accordé un traitement de faveur assez rarissime, à l’époque. Il a en effet décidé de le laisser tranquille !

Après ça, croyez-le ou non, il ne m’a plus jamais trash-talké. Il a fait sortir de moi ce que je retenais. Chaque fois que je l’ai vu après ça, je l’ai remercié.

Publicité

Comme quoi, montrer les crocs contre Larry Bird pouvait vous valoir son respect. Eddie Johnson ne s’est pas dégonflé au moment de se mesurer à lui, et l’ancien Celtic a su apprécier la mentalité. Ils ne sont pas nombreux dans le genre !

Déclarations Larry Bird NBA 24/24 NBA Flashback

En direct : toute l'actu NBA