NBA – Un All-Star choque : « Je suis devenu surcoté »

Les supertars NBA Stephen Curry, Nikola Jokic, LeBron James et DeMar DeRozan lors du All-Star Game 2022
NBA (DR)

La participation à un All-Star Game constitue l’un des principaux objectifs des joueurs NBA, mais peut aussi précéder une grosse période de remise en cause et de doutes. Demandez plutôt à un néo All-Star, dont l’auto-critique a surpris ces dernières heures.

Publicité

Comme le dit l’expression anglophone, ce qui monte doit tôt ou tard redescendre. Le paysage NBA n’échappe pas à cette règle, ou tout du moins la plupart des joueurs qui en font partie. Hormis quelques ovnis comme LeBron James, Chris Paul ou encore Stephen Curry, le temps finit toujours par rattraper les stars de la ligue. Parfois cela arrive même bien plus vite que ce que les observateurs auraient pu s’imaginer.

Une série de playoffs a par exemple illustré à merveille cette affirmation ces derniers jours, à savoir celle entre 76ers et Raptors. D’un côté, pendant que Joel Embiid, Tobias Harris et Tyrese Maxey réalisaient un véritable chantier, James Harden décevait, et se voyait déjà envoyé à la retraite par certains analystes. De l’autre, le seul All-Star de Toronto a complètement déjoué, provoquant en partie la perte de sa franchise.

Publicité

À peine érigé au rang de star, Fred VanVleet s’auto-détruit

Devenu l’option offensive numéro un des Raps depuis le départ de DeMar DeRozan et Kyle Lowry, Fred VanVleet a parfaitement assumé ce statut durant la première partie de saison régulière. Sélectionné pour le All-Star Game, il a par la suite eu beaucoup plus de mal à maintenir un gros niveau de jeu, notamment à cause de blessures. Appelé à déterminer ses axes de progression pour afficher plus de régularité, le meneur a fait preuve d’une franchise rare :



Publicité

Je n’ai jamais eu trop de fierté pour demander de l’aide ou pour chercher à obtenir des conseils. Je me trouve à un carrefour de ma carrière où des matchs à 20 points de ma part ne sont plus des bons matchs. Après avoir été sous-coté, je suis devenu surcoté très rapidement. Il faut que je commence à sortir des sentiers battus, à sortir de ma zone de confort, et à trouver des moyens de devenir meilleur.

Au lieu de tenir un discours habituel dans ce genre de cas de figure, et de faire montre d’une confiance inébranlable en ses capacités, VanVleet se montre au contraire réaliste, allant même jusqu’à se considérer surcoté. Un terme très rarement utilisé par un joueur de son calibre, mais qui témoigne d’un bon état d’esprit avant d’aborder l’intersaison. C’est visiblement un été studieux qui attend donc FVV, dont la saison 2022-23 devra être celle de la rédemption !

Publicité

Lucide suite à ses mauvaises performances en fin de saison régulière et dans la série face aux 76ers, Fred VanVleet préfère se remettre immédiatement en question, lui et sa sélection au All-Star Game. Une réaction qui pousse clairement au respect.

Déclarations Fred VanVleet NBA 24/24 Toronto Raptors

Toute l'actu NBA