NBA – Jimmy Butler tacle salement les Sixers, Joel Embiid approuve !

Le troll magistral de Joel Embiid avec son nouveau look, Jimmy Butler lui répond !
NBA (DR)

Après leur dernière victoire, le Heat a clairement le sourire, et c’est encore plus vrai pour Jimmy Butler. L’ailier n’a jamais pardonné aux Sixers suite à leur décision en 2019, et l’a fait savoir ce jeudi soir. Joel Embiid, indirectement, a validé les propos de son ancien coéquipier.

Publicité

Malgré la perte de deux rencontres de suite, Miami n’a pas paniqué dans ce second tour des playoffs contre les Sixers. Les coéquipiers de Jimmy Butler ont retrouvé leur calme, et ils ont bien fait. À l’arrivée, c’est une victoire 4-2 pour eux, après un dernier succès sur le score de 99-90 ce jeudi soir, le tout en Pennsylvanie. Très étrange ambiance chez les 76ers, surtout après la prestation complètement ratée de James Harden, visé par les critiques.

C’est tout le contraire chez le Heat, où on a le sourire après ce joli succès. La franchise n’est cependant pas rassasiée, puisqu’elle vise le titre dans ces playoffs. Au moins, elle peut déjà se réjouir d’éliminer les Sixers, surtout Jimmy Butler, qui n’a pas oublié la décision de ses dirigeants en 2019. Pour rappel, le front office avait un choix à faire : miser sur Tobias Harris, ou conserver Buckets.

Publicité

Jimmy Butler se lâche contre son ancienne équipe !

Harris lui, a obtenu son pactole : plus de 160 millions sur 5 ans, tandis que Butler a été invité à partir au Heat, mais pas de quoi lui déplaire vu l’état actuel des choses. Néanmoins, les joueurs sont connus pour être rancuniers, et Jimmy ne fait pas exception. Juste après la victoire, et au moment de rejoindre son vestiaire dans le couloir, l’ailier a balancé une violente punchline contre les Sixers, et Harris par la même occasion.



Tobias Harris plutôt que moi ?!

Publicité

Non, Butler n’a pas oublié, et Joel Embiid non plus d’ailleurs. Quelques minutes plus tard, devant les médias, le pivot est revenu sur cet épisode. Tout comme son ancien coéquipier, il n’a toujours pas compris la décision du front office :

Je suis content pour lui. Je ne sais toujours pas comment on a fait pour le laisser filer, car j’aurais aimé partir au combat avec lui. Mais c’est ainsi.

Publicité

Inutile de dire que Joel Embiid était déçu en 2019, quand les Sixers n’ont pas conservé Jimmy Butler. Il en veut encore à ses dirigeants, tout comme le principal concerné. Quand on voit le résultat avec James Harden et Tobias Harris, on se dit que de grossières erreurs ont été commises.

En direct : toute l'actu NBA