WNBA – Photo choc de Brittney Griner, abattue et emprisonnée en Russie

La star WNBA du Phoenix Mercury, Brittney Griner, se trouve toujours derrière les barreau en Russie
WNBA (DR)

Alors que la WNBA a repris son cours depuis quelques jours, Brittney Griner reste quant à elle coincée dans une cellule à des milliers de kilomètres des États-Unis. La dernière photo où elle apparait a d’ailleurs bouleversé les internautes, et pour cause.

Publicité

Sans elle, les finalistes en titre auront du mal à réaliser le parcours qu’elles ont pu signer il y a un an. En plus de son absence coûteuse sur le terrain, le Mercury risque de pâtir moralement de l’épreuve que traverse actuellement Brittney Griner. Incarcérée depuis le mois de février en Russie, l’intérieur star de Phoenix a donc manqué le début de saison WNBA, et ne semble malheureusement pas proche d’un retour.

La photo crève-cœur de la détenue Brittney Griner

Il y a quelques semaines, les proches de Griner pensaient qu’une solution allait pouvoir être trouvée pour la rapatrier aux États-Unis, suite aux évolutions positives dans ce dossier. Et pourtant, l’internationale américaine demeure toujours retenue en Russie. Elle vient d’ailleurs d’effectuer une rare apparition publique, photographiée par l’Associated Press. Et l’image diffusée n’a rien pour rassurer ses fans.

Publicité



Menottes aux poignets, posture voutée, tête basse : Griner ne semble pas du tout dans un bon état, trois mois après sa mise en détention sur le territoire russe. Cela peut en réalité se comprendre, compte tenu du contexte dans lequel elle a été immortalisée. En effet, la double championne olympique sortait alors du tribunal, et n’y pas reçu de bonnes nouvelles. Loin de là, comme le rapporte Yaron Steinbuch du New York Post :

Publicité

La star WNBA Brittney Griner, qui a été mise en état d’arrestation dans un aéroport de Moscou en février pour avoir prétendument transporté des cartouches de vape de cannabis, a effectué sa première apparition à la cour ce vendredi, et a vu sa détention pré-procès être rallongée d’un mois.

Son dossier continue donc de s’éterniser, ce qui ne dit rien qui vaille pour la suite. Son avocat, Alexander Boykov, a de son côté assuré à AP que Griner ne pestait pas contre son traitement derrière les barreaux.

Nous n’avons pas reçu la moindre plainte de notre cliente à propos de ses conditions de détention.

Un discours certes rassurant, mais qui n’empêchera pas la famille et les amis de Griner de continuer de se faire énormément de soucis pour elle.

Publicité

Le calvaire de Brittney Griner en Russie se poursuit, et a été illustré à merveille par la dernière photo prise de l’intérieur du Mercury. De quoi mettre une nouvelle fois en émoi la planète WNBA, qui s’impatiente plus que jamais dans ce feuilleton en attendant un dénouement positif.

NBA 24/24 WNBA

En direct : toute l'actu NBA