NBA – Nicolas Batum fait passer un gros message au basket français !

NBA Batum réagit au match de l'EDF
NBA (DR)

Développé sur le circuit Pro A avant d’obtenir sa renommée en NBA, Nicolas Batum suit encore d’un œil l’évolution du basket tricolore. Sur Twitter, il a d’ailleurs donné le prochain gros objectif qui reste à atteindre pour les clubs français !

Publicité

8ème de la conférence Ouest avec ses Clippers à l’issue de la saison régulière, il aurait logiquement dû prendre part aux playoffs. Au lieu de cela, c’est sur son canapé que Nicolas Batum les suit depuis leur entame, son équipe n’étant pas parvenue à obtenir son billet lors du play-in tournament. Il semblerait cependant que l’ailier français ait trouvé meilleur programme en cette période de finales de conférence.

Nicolas Batum veut voir la France briller en EuroLeague

Parce que la planète basket ne se limite pas simplement à la NBA, l’EuroLeague vit également un moment crucial de sa saison. En effet, la finale de la compétition se tiendra ce samedi, et opposera le Real Madrid à l’Anadolu Efes. Un choc hispano-turc à l’accent français, avec pas moins de six représentants tricolores qui devraient fouler le parquet. De quoi rendre fier Batman, qui s’en est réjoui sur Twitter !

Publicité



Car oui, outre les finalistes Guerschon Yabusele, Vincent Poirier, Thomas Heurtel, Fabien Causeur, Rodrigue Beaubois et Adrien Moerman, deux Frenchies ont remporté il y a quelques jours l’EuroCup avec le Virtus Bologna, à savoir Mam Jaiteh et Isaïa Cordinier. Le basket français se porte donc bien, ou tout du moins ses joueurs. En effet, les clubs tricolores connaissent moins de réussite sur la scène européenne, ce que déplore Batum :

Publicité

Bien entendu, l’AS Monaco, qui évolue en Betclic ELITE, a bien failli participer au Final Four de l’EuroLeague, éliminé en quart de finales par l’Olympiakos. Pour le reste, le bilan des équipes de l’Hexagone s’avère beaucoup moins reluisant. Nic attend donc que ces dernières suivent la dynamique des joueurs français et des Bleus, et qu’elles brillent rapidement à l’échelon continental !

Publicité

Ravi de la réussite de ses compatriotes en coupes d’Europe, Nicolas Batum aimerait également voir des clubs français y flamber. C’est là toute la mission de l’ASVEL de son pote Tony Parker, et des autres équipes tricolores engagées dans les compétitions européennes !

En direct : toute l'actu NBA