UFC – « Ciryl Gane, tu m’énerves parce que t’es surcoté à la mort ! »

L'énorme première all-time que peut réaliser Ciryl Gane à l'UFC 270
UFC (Youtube)

Ciryl Gane est aujourd’hui l’un des plus gros noms à l’UFC et il ne fait aucun doute pour les observateurs qu’il deviendra un jour champion dans cette grande organisation. Mais pour un autre combattant tricolore, la hype entourant Bon Gamin serait un peu surfaite…

Publicité

En septembre prochain, Ciryl Gane va écrire l’histoire du MMA en France et celle de l’UFC par la même occasion. En effet, Bon Gamin sera la tête d’affiche du premier évènement organisé par Dana White dans l’Hexagone ! Lors de cette soirée exceptionnelle et déjà tant attendue, l’ancien champion intérimaire va devoir faire face à un homme qui monte chez les poids lourds : Tai Tuivasa.

Sur le papier, le Français devrait pouvoir s’en sortir « tranquillement », puisqu’il possède une meilleure condition physique et un arsenal bien plus développé que son adversaire. S’il parvient à gérer la distance, le Néo-Zélandais ne devrait pas vraiment exister dans l’octogone, et Ciryl Gane pourrait directement se retrouver dans un nouveau combat pour le titre, face à Francis Ngannou ou un autre en cas de départ du Predator.

Publicité

Cédric Doumbé détruit Ciryl Gane !

Mais pour Cédric Doumbé, multiple champion du monde de kickboxing et débutant en MMA, Bon Gamin ne mérite pas forcément toutes les éloges qu’il reçoit depuis son arrivée à l’UFC. Non pas parce qu’il n’est pas talentueux, mais surtout parce que la concurrence n’est pas immense dans sa catégorie. Il s’est exprimé sur la chaine YouTube Booska-P, et ses propos ne sont pas passés inaperçus.



Cédric Doumbé : Ciryl, mon gars ! Tu m’énerves parce que t’es surcoté à la mort. Moi je t’éteins. Je ne suis pas un poids lourd mais je t’éteins. C’est un poids lourd donc c’est normal qu’il soit surcoté en fait. Un mec comme moi, je suis chez les welters, si je me retrouve champion à l’UFC c’est parce que je suis un tueur. Un mec comme Khabib chez les poids légers, c’est un tueur. Il y a tellement de combattants dans ces divisions qu’il faut être un monstre pour être champion et le rester.

Publicité

Ciryl Gane n’est pas nul, mais il n’y a personne en face, ce n’est pas de sa faute. Il arrive à l’UFC, c’est mérité, il bouge comme un léger, c’est un talent exceptionnel… Mais il fait seulement trois ou quatre combats et il est arrivé à se battre pour la ceinture, alors tout le monde s’est enflammé. C’est une division où tu n’as pas besoin de faire beaucoup pour briller.

Pour Cédric Doumbé, Ciryl Gane serait surcoté pour la seule et unique raison qu’il évolue dans une catégorie assez pauvre et peu profonde, ce qui facilite grandement l’arrivée au sommet des jeunes prospects. Le constat est plutôt juste, mais la conclusion assez cruelle pour le natif de La Roche-sur-Yon. Si c’était si simple de briller chez les poids lourds, il y aurait bien plus de gros noms dans la catégorie…

Publicité

Surcoté ou non, toujours est-il que Ciryl Gane est l’une des plus grosses stars de l’UFC et qu’il va écrire l’histoire de son sport en septembre prochain. Espérons d’ailleurs que ce combat sera le point de départ dans sa conquête du titre des poids lourds.

Ciryl Gane Multisports UFC

En direct : toute l'actu NBA