UFC – Conor McGregor est-il dopé ? La folle rumeur qui enfle !

Le détail gênant sur les parties intimes de Conor McGregor
@thenotoriousmma

Conor McGregor est en pleine convalescence, et ses nombreux fans attendent impatiemment son retour dans l’octogone, annoncé pour la fin de l’année 2022 ou le début de la suivante. Mais en attendant cette date, une folle rumeur enfle sur les réseaux sociaux…

Publicité

Il y a quelques années, le dopage était monnaie courante à l’UFC et dans toutes les grandes organisations de MMA, ce qui donnait évidemment des combats spectaculaires, mais qui ne favorisait pas forcément la progression des athlètes. En effet, pourquoi passer des heures à la salle à développer des techniques au sol quand on peut se piquer pour gagner en puissance et en endurance ?

Chez les poids lourds par exemple, plusieurs champions ont été rattrapés par la patrouille, et notamment Brock Lesnar, qui a fait face à deux ans de suspension, même s’il n’a jamais reconnu les faits. En 2003, c’est Tim Sylvia qui avouait avoir eu recours aux stéroïdes pour développer son physique plus rapidement et pour devenir le plus puissant dans une division sauvage.

Publicité

Conor McGregor ne réalise plus aucun test antidopage !

Mais depuis plusieurs années, l’UFC s’est associé à l’USADA (United States Anti-Doping Agency) pour éviter ce genre de scandale. Un minimum de 3.000 tests sont effectués annuellement, au hasard, soit environ 5 par combattants sous contrat avec l’organisation. Les athlètes s’y plient normalement sans souci, mais en 2022, les résultats de Conor McGregor poussent à la suspicion.



Au 8 juin, Conor McGregor n’a pas réalisé le moindre test antidopage auprès de l’USADA en 2022.

Publicité

Depuis sa blessure au tibia l’été dernier, Conor McGregor affirme qu’il compte revenir encore plus fort pour partir à la conquête d’une nouvelle ceinture, ce qui rend l’absence de test assez louche aux yeux des internautes. Pour certains, il tenterait par exemple de cacher l’utilisation de produits interdits pour accélérer sa récupération et son retour à la compétition.

Quelque soit la raison, il y a quand même fort à parier que le Notorious a refusé de prendre part à des tests aléatoires, ce qui doit agacer dans les bureaux de l’UFC. Dans tous les cas, s’il compte retrouver l’octogone, il va devoir rendre des comptes à l’USADA et prouver qu’il est totalement clean. Il n’a jamais triché dans sa carrière, il serait surprenant de le voir démarrer aujourd’hui.

Publicité

En 6 mois, Conor McGregor a forcément été sollicité par l’USADA pour réaliser un test antidopage aléatoire… Pourtant, sur le site de cet organisme, aucun résultat n’est visible, preuve qu’il n’y a pas pris part. La question est désormais de savoir pourquoi.

Conor McGregor Multisports UFC

Toute l'actu NBA