NBA – « Je suis bien content qu’il parte, parce qu’il va se blinder de thunes »

NBA Draymond Green remercie Niko Jokic
NBA (DR)

Suite au titre remporté face aux Celtics, les Warriors ont vu plusieurs joueurs de leur roster mettre les voiles. Cependant, Draymond Green ne regrette pas le départ de l’un d’entre eux… En effet, il est heureux pour l’intéressé qui a signé un joli chèque.

Publicité

Il n’est jamais simple d’être un athlète NBA quand votre père l’a été avant vous, en particulier s’il a connu du succès. Or, c’est tout à fait ce qui décrit la pression sur les épaules de Gary Payton II, son paternel étant l’un des meilleurs meneurs de l’histoire. Ses débuts dans la ligue ne furent d’ailleurs pas simples, l’arrière jouant dans trois franchises différentes en quatre ans, après avoir été non drafté en 2016. Cependant, tout a changé lorsqu’il a signé aux Warriors, en 2020.

S’il n’a pas été particulièrement présent lors de sa première campagne dans la Baie, avec tout juste 10 matchs de saison régulière au compteur, ce fut une autre histoire en 2021-22 où il a pris une place prépondérante dans la rotation californienne. Au total, il a disputé pas moins de 71 rencontres, tournant à 7 points de moyenne ainsi que 1.4 interception par match. La dernière stat fera plaisir à son père, The Glove étant une référence en la matière. En plus de ça, il a également été à son avantage en playoffs.

Publicité

Draymond Green heureux pour Gary Payton II

Hormis la blessure subie contre les Grizzlies en demi-finales de conférence, GPII a été présent du début à la fin et a donc pu participer au sacre de Golden State en Finales, face à Boston. De quoi faire grimper sa cote, au point où les Blazers lui ont offert un contrat de 28 millions de dollars sur trois ans. Une très jolie somme pour un non-drafté qu’il a d’ailleurs accepté. Son désormais ex-coéquipier Draymond Green est revenu sur son cas récemment, lui rendant un très joli hommage sur son podcast :



Premièrement, je veux transmettre mes félicitations à Gary Payton II – GP2. C’est bien mérité, mec. A 29 ans, c’est un gars qui a continué à faire des efforts, des efforts et encore des efforts. Je regardais la page Wikipedia de GP il y a quelques jours et je regardais simplement les équipes dans lesquelles il a joué… et il n’a jamais abandonné.

Publicité

Je suis extrêmement heureux pour lui. Je ne suis pas heureux de le voir partir, mais je suis toujours heureux de voir les gars se blinder de thunes… alors voir GP recevoir ce qui lui est dû, j’ai pensé que c’était absolument incroyable, je suis heureux pour GP. Félicitations, champion.

Quand une telle déclaration vient de la part d’un quadruple champion, d’autant plus du poumon de l’effectif des Dubs, c’est que vous avez tout fait comme il faut.

Bien évidemment, le DPOY 2017 n’est pas enchanté du fait que le guard sera à présent son adversaire, mais reste que dans la NBA, tout peut aller très vite. Sa valeur marchande était plus élevée que jamais, alors autant s’en servir grâce à Portland qui lui a permis d’obtenir de solides garanties financières. Et puis, si jamais le bonhomme souhaiterait revenir à San Francisco dans quelques années, nul doute que la franchise comme les fans l’accueilleraient à bras ouverts.

Publicité

Gary Payton II a acquis le respect de Draymond Green, ce qui est bien plus facile à dire qu’à faire. Le Dancing Bear est ravi que le joueur ait touché son petit pactole, estimant qu’il l’avait amplement mérité après des années de dur labeur.

Déclarations Golden State Warriors NBA 24/24

Toute l'actu NBA