NBA – « Les Bulls de Jordan ? On les aurait largement battus »

NBA Jordan n'effrayait pas Magic et Bird
NBA (DR)

Battre Chicago à l’époque de Michael Jordan, c’était une tâche dont seulement une poignée d’équipe se sont acquittées. Or, une star actuelle pense que les siens auraient facilement disposé des Taureaux… L’écart aurait même été en double figure !

Publicité

Avec deux three-peat au cours des années 90 (1991-93 et 1996-98), les Bulls sous Michael Jordan ont largement de quoi être considérés comme l’un des plus gros rouleaux compresseurs all-time. Le second triplé notamment fut impressionnant, avec en point culminant la saison 1995-96 achevée avec 72 victoires en saison régulière ainsi que le titre à la clé. Imprenables en défense, ultra-efficaces et menés par His Airness en attaque : les hommes de Windy City n’avaient simplement aucune concurrence durant ces années-là.

Pour autant, cela n’empêche pas certains joueurs du moment de les considérer avec scepticisme, affirmant que les joueurs de Chi-Town pourrait tomber face à une équipe évoluant au 21e siècle. C’est notamment le cas de Draymond Green, qui s’est récemment adonné à une analyse vidéo de la série de Finales entre les Taureaux et le Jazz, en 1998. Fait intéressant, le Warrior n’a guère été impressionné par ce qu’il a vu, ce qui l’a poussé à se fendre du constat suivant, particulièrement fracassant :

Publicité

Draymond Green trashe les Bulls de Michael Jordan

Je regarde les Finales de ’98 entre les Bulls et Utah… Je ne peux pas m’empêcher de remarquer que notre équipe de 2017 aurait battu ces Bulls par plus de 10 points et le Jazz par 40 s’ils devaient jouer ce genre de basket contre nous. Et c’est pourquoi c’est stupide de comparer les époques.



Le débat entre Golden State et Chicago est relancé, les Dubs étant parvenus à battre le record de victoires en campagne régulière (73-9 en 2015-16). Le Dancing Bear est persuadé que les siens ressortiraient vainqueurs d’une telle opposition, bien que personne ne puisse le prouver. Sans surprise, sa déclaration n’a pas plus à grand-monde et nombreux furent ceux à vouloir le faire redescendre sur terre. On compte là des fans bien sûr, mais aussi d’anciennes stars des parquets à l’image de Richard Jefferson :

Publicité

Frère, ton équipe de 2017 est la deuxième meilleure équipe contre laquelle j’ai pu jouer mais calmons-nous un peu !! Au passage, j’aime que tu ai balancé ce message un dimanche après-midi. Tout le monde parlera demain à l’antenne demain

Aucun d’entre vous ne peux stopper Jordan

Publicité

Les Warriors 2017 ou les Bulls 1998 ? À en croire Draymond Green, il n’y a même pas débat. Malheureusement pour lui, on n’en saura jamais rien, les deux escouades n’ayant pas joué à la même époque. Une fois de plus, cette question restera parmi les « Et si ? » de la balle orange.

Chicago Bulls Déclarations Michael Jordan NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA