NBA – Un joueur de l’Est envoie violemment sa mère au sol ! (vidéo)

Royce O'Neal et sa mère
DR

Qui dit période estivale dit forcément petits 1-vs-1 en toute décontraction face à des amis, des collègues ou de la famille. Mais un joueur des Nets a un peu trop pris au sérieux la chose, au point d’envoyer sa mère au sol sur un spin move ravageur…

Publicité

Quand l’été bat son plein et que les fans de basket sont sevrés de matchs officiels, une seule alternative demeure : les vidéos qui sortent des gymnases du monde entier. Carmelo Anthony s’y est par exemple forgé une petite légende autour de « Hoodie Melo », qui terrorise régulièrement les gymnases de New York. D’autres joueurs sont également coutumiers de ces sessions filmées, lors desquelles ils répètent leurs gammes face à des homologues NBA, ou face à une opposition moindre.

Outre ce côté compétitif, l’été permet aussi un peu de légèreté, notamment lorsque les pros se mettent à jouer contre des enfants, des ados ou des amateurs. Récemment, c’est une situation assez inédite qui s’est produite, puisque c’est la mère d’un joueur qui s’est retrouvée sur le parquet !

Publicité

Royce O’Neale feinte sa mère… qui s’écrase au sol

Deborah Kingwood, maman de Royce O’Neale, a en effet tenté de jouer une possession défensive face à son fils (1m93, 103 kilos). Mais le nouveau joueur des Nets n’a eu que peu de pitié pour celle qui l’a mise au monde, et il a déclenché un spin move d’école à toute vitesse pour s’offrir un panier facile. Sa mère ? Elle a mangé le sol en bonne et due forme, à tel point qu’elle a eu besoin d’aide pour être relevée. Voici la vidéo :



Publicité

On vous rassure : rien de cassé pour Deborah Kingwood, qui a néanmoins forcément dû être un peu secouée. Surpris par la séquence, O’Neale n’en a pas oublié de marquer ses deux points, ce qui a beaucoup amusé les internautes. Tout est bien qui finit bien, et c’est là l’essentiel !

L’ailier, lui, aura moins le temps de rigoler d’ici quelques semaines. Arrivé à Brooklyn fin juin en provenance du Jazz, celui qui sort d’une saison à 7.7 points de moyenne a une chance à saisir dans la rotation encore très mouvante des Nets. Il sera attendu de lui qu’il soit adroit à 3 points et qu’il soit efficace défensivement, comme il a pu l’être dans l’Utah. Mettre des adversaires par terre sur des spin moves, en revanche, sera optionnel !

Publicité

Deborah Kingwood se souviendra longtemps de ce jour où elle a tenté de tenir la dragée haute à son fils en 1-vs-1. Heureusement, plus de peur que de mal, et finalement un bon souvenir pour tout le monde. Ouf !

Brooklyn Nets Buzz NBA 24/24

Toute l'actu NBA