UFC Paris – La décla’ sauvage de Tai Tuivasa avant d’affronter Ciryl Gane en France !

Le combattant français UFC Ciryl Gane pourrait être accompagné de deux compatriotes pour l'événement de la fédération à Paris, le 3 septembre 2022
UFC (DR)

Dans quelques jours, Ciryl Gane aura la lourde tâche de représenter la France entière dans l’octogone de l’UFC Paris. Il s’alignera ainsi en main event de la soirée contre Tai Tuivasa, le numéro 3 des poids lourds au ranking de l’UFC. Et dans la dernière ligne droite, son opposant australien n’a d’ailleurs pas la langue dans la poche !

Publicité

L’heure approche : le grand combat entre Ciryl Gane et Tai Tuivasa se tiendra le samedi 3 septembre prochain à Paris (heure et comment regarder dans cet article). Il s’agit d’une grande première en France puisque jusque là, aucun combat de l’UFC n’avait jamais eu lieu sur le sol français. Alors forcément, c’est l’occasion parfaite pour le Bon Gamin de renouer avec la victoire, 7 mois après son cruel revers face à Francis Ngannou.

En face de lui, on retrouvera donc le redoutable Tai Tuivasa pour ce choc des poids lourds. Le combattant australien de 29 ans affiche un bilan en carrière de 15 victoires, dont la dernière en date par KO contre Derrick Lewis à l’UFC 271, pour seulement trois défaites. Et c’est aussi un véritable showman, toujours présent pour faire rêver la foule. En témoigne notamment ses propos à quelques jours du main event.

Publicité

Tai Tuivasa lance les hostilités avec l’UFC Paris !

C’est dans une longue et excellente interview de RMC Sport (disponible en intégralité ici) que Tai Tuivasa s’est lâché au sujet de son matchup face à Ciryl Gane. Le combattant australien sait pertinemment que le Bon Gamin va devoir se battre sur ses terres, devant son public français. L’enjeu est grand, très grand : il a donc décidé de lancer les hostilités avec une déclaration sauvage !



Tai Tuisava : « Bon Gamin » ça veut dire Good Kid ? Comment tu dis Bad Kid ? Bad Boy ? Ça, c’est moi ! Je pense que Ciryl et moi sommes très différents. Bien sûr qu’il y a de la place pour les mecs bien à l’UFC. Ça a l’air d’être un gars bien, de ce que je vois, même si je ne le connais pas personnellement. Mais au final, ça reste un job. Je suis payé pour ça. J’aime mon argent et j’aime nourrir ma famille. Et si un mec se dresse entre mon argent et moi, je fais ce qu’il faut pour le récupérer. Bonne chance frérot. J’arrive en France pour flinguer la fête !

Publicité

C’est clair et net : Tuivasa va débarquer dans l’Hexagone avec pour seul objectif d’écraser Ciryl Gane… chez lui ! Le combattant de 29 ans a également été interrogé sur la dernière défaite du Bon Gamin face à Ngannou, ainsi que ses possibles conséquences psychologiques. Il s’est montré très clair :

Non. Ciryl n’a perdu qu’une fois, et contre le champion. Il ne doit pas ressasser. Je suis sûr qu’il va revenir, qu’il sera parfaitement préparé et prêt à m’arracher la tête. D’autant qu’il va combattre devant les siens. J’imagine cette flamme en lui, et tout le travail qu’il met en œuvre. J’espère qu’il comprend que moi aussi, je viens faire mon job.

Publicité

Réponse à venir de Ciryl Gane ? Pas certain, le natif de La Roche-sur-Yon est certainement trop concentré sur sa préparation dans la dernière ligne droite. Dans tous les cas, c’est à l’Accor Arena de Paris-Bercy que se règlera ce dossier bouillant !

Ciryl Gane Multisports UFC

Toute l'actu NBA