NBA – « Voilà ce qui m’inquiète concernant Victor Wembanyama… »

La pépite française de l'ASVEL, Victor Wembanyama, a livré un récital face à l'Argentine en marge de la coupe du monde u19, avec une action sensationnelle
FIBA (DR)

La Draft 2022 à peine passée, celle de 2023 focalise déjà l’attention des scouts NBA, notamment à cause de Victor Wembanyama. Attendu de pied ferme dans la ligue, le prodige français fait néanmoins encore l’objet de quelques grosses préoccupations !

Publicité

Dans moins d’un mois, il effectuera officiellement son retour sur les parquets de Betclic ÉLITE. Victor Wembanyama attend avec impatience de pouvoir faire ses grands débuts avec les Metropolitans 92, et devrait attirer du beau monde à cette occasion. En effet, les scouts US risquent de se bousculer pour assister à ce rendez-vous, histoire peut-être de lever les quelques doutes qu’ils émettent toujours à son sujet.

Victor Wembanyama plombé par son physique de freak ?

Depuis quelques jours, les discussions portant sur Wembanyama s’axent très souvent sur son physique dingue… et sur les risques qui l’accompagnent. La récente blessure de Chet Holmgren n’a fait qu’accroitre les craintes sur la résistance de la pépite tricolore, ce qui a conduit 247 Sports à interroger plusieurs employés de la ligue à ce sujet. Certains préfèrent encore rester optimistes, et rapprochent Wembz d’un prestigieux compatriote :

Publicité

Honnêtement, je ne suis pas aussi préoccupé par le physique de Victor que par celui de Chet. Victor me rappelle Gobert au même âge plus que Chet.

Filiforme à son arrivée dans la ligue, Gobert a su s’étoffer physiquement, et n’a au final jamais été vraiment embêté par des pépins physiques jusqu’ici. Le personnel de la ligue espère donc que Victor suivra cette même trajectoire, lui dont le cas ne serait pas comparable à celui de Holmgren :



Je comprends qu’on puisse percevoir leurs physiques comme identiques, mais ce sont des joueurs différents. Il y a des gens qui risquent d’avoir peur de sélectionner Victor, mais au bout du compte, ce ne sera pas mon cas parce qu’il s’agit avant tout de récupérer des talents, faire confiance à votre staff médical et laisser le reste se faire. Je serais terrifié à l’idée de le laisser passer et qu’il finisse par exploser.

Publicité

Des discours encourageants pour l’international U19, à l’inverse d’autres plus soucieux. Même si Wembanyama ne peut pas vraiment être comparé à Holmgren, ne serait-ce que par sa taille, cette dernière représenterait une véritable source d’anxiété :

Je pense que tout le monde était inquiet pour Chet par rapport à sa corupulence, mais voilà pourquoi je le suis plus vis-à-vis de Victor : si vous regardez le passif des joueurs de 2m20 ou plus, même s’ils ne sont pas très maigres, comme Yao Ming, ils contractent beaucoup de blessures. (…) Je pense que les équipes vont beaucoup réfléchir avant de prendre Victor à cause des antécédents des joueurs de cette taille.

Ne reste plus qu’à espérer que la nouvelle pépite de Boulogne-Levallois parviendra à faire mentir ces témoignages soucieux sur la suite de sa carrière, et réussira à éviter les longs séjours à l’infirmerie !

Publicité

Le gabarit XXL de Victor Wembanyama continue de fasciner en NBA, et reste une grosse source d’inquiétudes pour quelques membres de franchises. À lui de les rassurer dès cette saison en évitant les absences à répétition chez les Mets !

Déclarations Les Français (NBA) NBA 24/24 Victor Wembanyama

Toute l'actu NBA