EDF – Après le 2ème match bouillant, le message cash d’Evan Fournier !

L'arrière star de l'équipe de France, Evan Fournier, a poussé une gueulante avant la finale des Jeux olympiques opposant les Bleus à Team USA
FIBA (DR)

Après une première rencontre inquiétante face à l’Allemagne, l’Equipe de France a relevé la tête en venant à bout d’une coriace équipe de Lituanie (77-73) dans le sillage d’un Evan Fournier retrouvé. De quoi donner des idées au capitaine des Bleus, qui a été clair face aux médias après la partie.

Publicité

Une nette défaite sans inspiration contre l’Allemagne, un déficit de 13 points d’entrée face à la Lituanie : soyons clairs, le début d’Euro de l’Equipe de France aurait difficilement être plus préoccupant. Toutefois, les Bleus ont su mettre la machine en marche face à La Lituanie ce samedi, pour finalement revenir et s’adjuger une précieuse victoire dans les ultimes minutes – notamment grâce à ce tir d’Evan Fournier dans le clutch :

Publicité

Evan Fournier envoie un gros message aux Bleus

Auteur de 27 points sur l’ensemble du match, l’arrière des Knicks, qui n’est plus qu’à 16 unités de la barre des 1.000 pions sous le maillot bleu, veut désormais poursuivre. L’Equipe relaie :

Quand on affronte la Lituanie, il faut être prêt pour un combat physique. Offensivement, j’étais plus impliqué ce soir, j’ai pu trouver mon rythme en sortant des écrans et j’ai essayé de donner confiance à tout le monde. Plus que la défaite, on était déçus de la manière dont on avait joué contre l’Allemagne.



On ne fait pas un début de match top mais l’entrée d’Andrew Albicy et de Moustapha Fall a fait du bien. Ce sont des joueurs en qui on a confiance, les autres ont suivi. Quand j’étais sur le banc, je nous regardais et je me disais ‘On y est’ comme sur les dernières compétitions. C’est ce qu’on doit installer, pas seulement un soir, mais tout au long de l’Euro.

Publicité

Même son de cloche chez Vincent Collet, forcément soulagé, toujours au micro de l’Equipe :

Ce qui a fait la différence, c’est notre détermination. On a mal commencé le match, contrairement à la Lituanie. Mais cette fois, on n’a pas abandonné, juste élevé notre niveau défensivement. On a été plus patients en attaque, on a bougé mieux la balle, et nous avons surtout été sérieux en ce qui concerne les balles perdues. C’est cela la grosse progression. On a commencé l’Euro en jouant à l’envers. Mais notre réaction est intéressante, même si ce n’est qu’un match. Dès la deuxième partie du premier quart-temps, après notre début raté, on a senti que collectivement, on montait en pression, qu’on n’était plus la même équipe. Il est essentiel de continuer comme ça.

Publicité

Les Bleus enfin lancés ? C’est ce que pensent le coach et le capitaine, qui estiment avoir vu un déclic en début de match face à la Lituanie. Mais Evan Fournier insiste : il faut désormais continuer, tout au long de l’Euro, et ne pas se reposer sur les lauriers de ce précieux succès. Gageons que l’arrière soit entendu !

Equipe de France (M) Evan Fournier

Toute l'actu NBA