UFC Paris – Enorme polémique après le combat : « Ciryl Gane aurait dû être disqualifié »

Ciryl Gane terrasse Tai Tuivasa
UFC

Dans un Bercy en fusion, les fans français ont fait la fête à l’unisson avec Ciryl Gane, vainqueur de Tai Tuivasa par TKO lors du troisième round. Mais rapidement, une polémique est née sur les réseaux, et la légitimité de la victoire du tricolore a été lourdement remise en cause… On fait le point.

Publicité

A la maison, et porté par la chanson de son pote Gazo lors de son entrée vers l’octogone, Ciryl Gane a été impérial. Certes bousculé dans le 2ème round, Bon Gamin a fini par terrasser Tai Tuivasa avec un enchaînement dévastateur, qui a envoyé le colosse n°3 de la division au tapis. L’occasion aussi de signer quelques stats assez phénoménales :

Publicité

Le hammerfirst de Ciryl Gane lance une grosse polémique

Le problème, c’est que pendant cet enchainement létal aux poings, Gane assène aussi un coup dans la nuque de l’Australien quelques instants avec sa chute. Un coup qui fait débat en MMA depuis de longues années, et qui divise entre ceux qui considèrent qu’il est légal, et ceux qui estiment qu’une telle attaque doit entraîner une disqualification. Sur les réseaux, de nombreux détracteurs du Français sont ainsi montés au créneau pour s’offusquer. Florilège :



Ce hammerfist de Gane dans la nuque était ultra-illégal.

Publicité

Hammerfist illégal à l’arrière de la tête, c’est ce qui a mis Tai au tapis. Ca aurait dû être un no-contest.

La frappe finale est illégale. Ca aurait dû être une disqualification. L’UFC veut trop promouvoir sa prochaine star. Ca aurait dû être une défaite par disqualification pour Gane, point.

Publicité

Chacun se fera son avis sur la séquence, mais il va sans dire que les partisans de Tai Tuivasa sont furax après la victoire de Ciryl Gane, qu’ils estiment illégale et par conséquent illégitime. En tout cas, les débats ne cessent de fleurir depuis cette nuit sur les réseaux…

Ciryl Gane Fight Multisports UFC

Toute l'actu NBA