NBA – Le rappel cash de la fille de Michael Jordan sur son père

La fille de Michael Jordan, Jasmine, a livré une grosse indiscrétion concernant son enfance et son rapport avec la légende NBA des Chicago Bulls
@mickijae / ABC (DR)

Née au cœur du 1er Three-Peat des Bulls, Jasmine, la fille de Michael Jordan, a vécu la célébrité de son père d’une manière particulière. À ce titre, elle s’est permise de remettre en perspective la vision que peuvent avoir certains fans de His Airness.

Publicité

Pas facile de vivre une enfance dite « normale », lorsque votre père parcourt des dizaines de milliers de kilomètres durant huit mois par an, et ne peut pas s’afficher en public sans provoquer une énorme émeute. Ce quotidien, c’est pourtant celui qu’ont vécu les enfants de Michael Jordan. Nés et élevés dans les années 1990, ces derniers ont forcément dû s’adapter à la vie si singulière de la légende des Bulls.

Plus qu’une simple superstar NBA, MJ était perçu comme une véritable rockstar, une icône planétaire envers qui les fans pouvaient se montrer hystériques. Dès lors, difficile pour lui d’emprunter un rôle de père traditionnel, et de proposer à ses progénitures des activités en conséquence. Dans le même temps, ces dernières avaient du mal à comprendre l’image que revêtait leur paternel… ce qui se révèle encore vrai.

Publicité

Jasmine Jordan démonte l’image fantasmée de son père

Ultime fruit du premier mariage de Michael Jordan, Jasmine a dû composer avec la renommée de son père durant toute sa jeunesse. Aujourd’hui âgée de 29 ans, elle peut revenir sur cette période avec un certain détachement rare. Dans une interview accordée à Associated Press, elle tenait d’ailleurs à rappeler que l’aura divin qui entoure His Airness ne reflète pas forcément la réalité :



C’est un incroyable phénomène, c’est le GOAT, tout ce que vous voulez de ce genre. Mais il reste humain. Il a eu beaucoup de pouvoir, de succès, une voix super-influente… Et il a aussi été le modèle de nombreuses personnes, ce à quoi il ne s’attendait pas forcément selon moi. Ce qui compte, c’est que tout le monde sache qu’au bout du compte, il est humain, et qu’il n’est pas un dieu, qu’il fait aussi des erreurs comme n’importe qui.

Publicité

Perçu par certains comme un surhomme qui n’a jamais connu l’échec, Mike a pourtant tiré sa réussite des revers et des déroutes qu’il a pu vivre. Ce, dès son adolescence, lorsqu’il n’avait pas été retenu pour faire partie de l’équipe première de son lycée. Puis en NBA, après avoir longtemps buté sur les Pistons en playoffs. Des failles qu’il présentait non seulement sur les parquets, mais aussi dans la vie de tous les jours.

Une précision que se devait d’apporter Jasmine Jordan, qui a elle-même dû assister à d’autres déboires traversés par son père en coulisses. En effet, qu’il s’agisse de MJ ou d’autres grands athlètes ayant marqué l’histoire de leur sport, leur glorification comprend quelques limites. Après tout, tous restent de simples hommes, capables de se tromper comme le commun des mortels !

Publicité

Témoin privilégiée des exploits de Michael Jordan en NBA, mais aussi de ses déconvenues sur le terrain ou en-dehors, Jasmine s’assure que tout le monde sache que son père n’est pas parfait. Même le GOAT a ses défauts, et c’est sa fille qui le dit !

Michael Jordan NBA 24/24

Toute l'actu NBA