NBA – « Michael Jordan m’a dit : ‘Toi je t’aime bien, je vais pas t’humilier ce soir’, et puis… »

La légende NBA des Chicago Bulls, Michael Jordan, a clairement manqué de respect à un joueur après que ce dernier a planté 40 points devant ses yeux
ESPN (DR)

Au-dessus de la mêlée, Michael Jordan pouvait se permettre de choisir les adversaires à qui il offrait une déculottée lors de ses grandes années. Une légende de la ligue affirme par exemple avoir échappé à la sanction… ou presque !

Publicité

Son talent était tel, qu’il pouvait aisément prendre des paris sur le nombre de points qu’il allait inscrire chaque soir, et l’honorer sur le terrain, quel que soit le nombre choisi. Michael Jordan avait ainsi fait des parquets NBA son jardin, sur lequel il faisait régner la terreur. Il lui arrivait cependant d’accorder quelques passe-droits à certains adversaires qu’il appréciait, et qu’il ne souhaitait donc pas embarrasser devant leur famille.

La faveur particulière offerte par Jordan à Jason Kidd

Sur sa chaîne YouTube, Jason Kidd se souvient par exemple avoir eu droit à pareille grâce de la part de MJ lors de leur premier affrontement, le 21 novembre 1995 :

Je me souviens que la première fois que j’ai défendu sur lui à Dallas, j’étais un peu nerveux. Je pense qu’il l’a remarqué, donc il est venu me voir et il m’a dit, « Écoute, ne t’inquiète pas gamin. Toi, je t’aime bien, donc je ne vais pas t’humilier ce soir. » Du coup, j’étais là, « Oh, ok. Super ! »

Publicité

Face à de tels propos, le jeune talent des Mavericks aurait pu penser que son prestigieux aîné n’allait pas l’attaquer de la rencontre, et y aller mollo au niveau du scoring. C’était bien mal le connaitre :

Je défendais sur lui à droite du panier, et il a fait un spin move en direction de la ligne de fond. Je me suis dit, « Oh non je t’en supplie, ne dunke pas ! »



Et puis il a sauté, est resté en l’air, et est passé de l’autre côté de l’arceau pour faire un simple petit reverse layup. Je me suis dit, « Dieu merci, il ne l’a pas dunké ! » Ensuite, il s’est retourné vers moi, m’a fait un clin d’œil et m’a dit, « Je t’avais dit que je ne t’humilierais pas ! » Il a mis 35 points, donc ce n’était qu’une petite humiliation. Et puis, il ne les a pas plantés que sur moi. J’en ai peut-être coûté 20.

Publicité

En effet, Mike a bien terminé le match avec 36 points (12/25 au tir), mais a dû faire face à la belle résistance de J-Kidd. Ce dernier s’est pour sa part fendu d’un énorme triple-double à 25 points, 15 rebonds et 11 passes, poussant les Bulls jusqu’en prolongation. Pour ce qui est de la fameuse action racontée par l’ex-meneur, impossible de la retrouver sur les highlights de l’époque. Peut-être MJ a-t-il simplement obtenu une faute sur ce move assassin !

Publicité

Fan de Jason Kidd à ses débuts dans la ligue, Michael Jordan s’est ainsi contenté d’inscrire 36 points face à lui. Décidément, His Airness avait des traitements de faveur bien à lui pour les joueurs qu’il souhaitait épargner à ses plus belles heures !

Déclarations Jason Kidd Michael Jordan NBA 24/24

Toute l'actu NBA