NBA – Une réunion Gobert-Fournier dans le four ?! « C’est la piste la plus réaliste »

Les joueurs français Rudy Gobert et Evan Fournier pourraient bientôt défendre les couleurs d'une seule et même franchise NBA
NBA (DR)

Cadres de l’équipe de France depuis plusieurs années maintenant, Rudy Gobert et Evan Fournier vivent des saisons délicates dans leur franchise respective. Pour un média US, leurs problèmes pourraient se résoudre… par le biais de retrouvailles !

Publicité

En recrutant Rudy Gobert cet été en échange d’un package XXL, ils pensaient augmenter considérablement leurs chances de remporter le titre. Or, jusqu’ici, les Timberwolves n’affichent pas encore le niveau nécessaire pour se joindre à la liste des principaux contenders. Dès lors, Enzo Flojo de ClutchPoints s’est permis d’envisager les modifications que pourraient apporter leurs dirigeants, et de cibler le joueur le plus susceptible de quitter l’équipe :

Tandis que D’Angelo Russell continue d’afficher de grosses difficultés sur le parquet, les Timberwolves se voient de plus en plus souvent incités à le trader. Ce phénomène devrait logiquement s’accroitre après chaque défaite. Dans ce contexte défavorable pour D-Lo, penchons-nous sur la piste de trade la plus réaliste pour Minnesota après le premier mois de cette saison.

Publicité

Evan Fournier, la recrue parfaite pour les Timberwolves ?

Malgré un léger regain de forme sur la récente série de victoire de sa franchise, Russell reste sur un siège éjectable, et représente le seul véritable asset de valeur dont peuvent se débarrasser les Wolves. Or, sa cote sur le marché ne se veut pas très élevée, ce qui empêche les dirigeants de Minny de viser trop haut. Pour Flojo, une cible ferait dès lors pleinement sens, à savoir… Evan Fournier :



Fournier permettrait aux Wolves d’obtenir un meilleur élément que Russell pour écarter les défenses adverses. Une réunion avec Gobert pourrait également représenter une belle source de motivation pour lui. Après tout, les deux joueurs évoluent ensemble dans les rangs de la sélection française, avec laquelle ils ont rencontré beaucoup de succès. En ajoutant (Immanuel) Quickley et un pick, le deal serait potentiellement faisable.

Publicité

Il est vrai qu’un shooteur comme Evan pourrait faire grand bien aux troupes de Chris Finch, dont l’adresse globale à 3 points cette saison (33.3%) fait partie des pires de la ligue. Problème : même en ramenant Quickley ainsi qu’un pick dans ses valises, l’arrière tricolore ne remplirait pas les conditions financières nécessaires pour que son échange soit valide. En effet, les 31.3 millions de dollars dus à D-Lo rendent la tâche plus difficile qu’il n’y parait.

Les dirigeants des Knicks seraient-ils prêts à céder encore plus d’assets pour mettre la main sur l’ancien des Nets, pour qui l’air de New York avait fait des merveilles il y a quelques années ? Difficile d’y croire. Néanmoins, si les deux équipes venaient par miracle à trouver un accord pour boucler ce deal, Vavane ne risque pas de se plaindre, et devrait même se réjouir de retrouver son grand pote de sélection à Minneapolis !

Publicité

Pas encore suffisamment performants pour atteindre leurs objectifs, les Timberwolves feraient bien de se pencher sur le cas d’Evan Fournier selon ClutchPoints. Un scénario qui ne déplairait pas au Français, ni à son ami Rudy Gobert !

Evan Fournier Les Français (NBA) Minnesota Timberwolves NBA 24/24 New York Knicks Rudy Gobert Transferts & rumeurs

Toute l'actu NBA