NBA – « Je me suis vengé 10 ans après. Je l’ai couché avec une droite en plein match »

Comme le veut le proverbe, « la vengeance est un plat qui se mange froid », et certains joueurs NBA l’ont bien compris. Un ancien n°1 de Draft vient par exemple d’expliquer comment il a attendu une décennie pour rendre la pareil à son ennemi. Et il n’a pas fait les choses à moitié…

Publicité

Pour des raisons extra-sportives, et notamment sa terrible aventure avec une fille de 13 ans lorsqu’il était à l’université, Karl Malone n’est pas souvent évoqué dans le microcosme NBA. Il est le troisième meilleur marqueur de l’histoire, a fait les beaux jours du Jazz, et pourtant, il n’a pas la reconnaissance du public. Il faut dire qu’il ne faisait rien pour se faire apprécier, la preuve avec l’action la plus emblématique de sa carrière.

Publicité

Kenyon Martin a couché Karl Malone pour venger les Pistons

Suite à ce coup de coude d’une violence inouïe, Isiah Thomas a du recevoir 40 points de suture au visage, ce qui est sans doute un record sur un terrain de basket. Et les fans des Pistons en ont particulièrement voulu au « Mailman », même des années après l’incident. La preuve, Kenyon Martin, né dans le Michigan, a attendu 10 ans pour venger le meneur qui l’a fait rêver dans son enfance. Il s’est expliqué dans le podcast « All The Smoke » :



Publicité

Je vais vous dire à quel point j’aime les Pistons. C’était ma seconde saison, on jouait Utah. Vous vous souvenez que Karl Malone a mis un coup de coude à Isiah et lui a ouvert le visage en deux ? C’était 10 ans avant mon arrivée en NBA… On jouait le Jazz, et John Stockton a fait une passe à Malone. BOOM ! Je l’ai couché avec une droite ! Il n’a rien dit. Je me suis dit : « ces c*nnards sont softs ici ».

Si la vengeance est un plat qui se mange froid, Kenyon Martin a carrément attendu qu’il soit congelé. 10 ans après le coup de coude de Karl Malone sur son idole Isiah Thomas, il a décidé d’extérioriser sa frustration en lui mettant une énorme droite après un pick and roll. Et alors qu’il était prêt à en découdre, il a été surpris du manque de réaction de son adversaire.

Publicité

Karl Malone n’avait pas beaucoup d’amis sur les terrains, il n’était pas forcément la légende la plus respectée, la preuve avec cette anecdote assez folle. Kenyon Martin a saisi la première opportunité pour le coucher et venger Isiah Thomas.

Déclarations NBA 24/24

Toute l'actu NBA