UFC – The Rock salement accusé par une star : « Sois honnête et avoue »

La grosse révélation de The Rock
TODAY (Youtube)

Acteur d’exception, catcheur parmi les plus réputés de l’histoire, et superstar mondiale jouissant d’une image impeccable, Dwayne Johnson est une des personnalités en vogue du moment. Mais tandis que tout rôle pour le héros de « Black Adam », une voix bien connue en UFC l’accuse, et l’appelle à être honnête…

Publicité

A 50 ans, Dwayne Johnson semble au sommet de son art. Chacun de ses films est un blockbuster, et son image à travers la planète est particulièrement positive. Surtout, celui que les fans de la WWE connaissent sous le nom de « The Rock » continue de maintenir un physique assez hallucinant pour un cinquantenaire – la preuve ci-dessous :

Publicité

En plein scandale Liver King, The Rock sommé d’avouer

Cette musculature hors-pair est si parfaite qu’elle en semble suspecte aux yeux du commentateur UFC Joe Rogan. Alors que le Liver King vient de se faire épingler et a dû avouer, penaud, qu’il consommait des stéroïdes depuis un bon bout de temps, Rogan invite également Johnson à confesser son utilisation de produits dopants. C’est en tout cas le sens de son message dans le podcast The Joe Rogan Experience :



The Rock devrait être honnête et avouer dès maintenant. Il devrait faire une vidéo en réponse à celle du « Liver King », titrée : « Je dois vous parler, car The Rock a menti ». Il n’y a pas une putain de chance sur terre qu’il soit propre. Pas une seule. Être costaud comme ça, à 50 ans ? Impossible.

L’accusation est claire et nette, et elle ne devrait pas manquer de faire parler dans les prochains jours.

Publicité

Plusieurs éléments doivent ici être rappelés. D’une part, Dwayne Johnson n’a jamais été contrôlé positif à quelque substance que ce soit durant sa carrière à la WWE. Il convient toutefois de préciser que durant le run de « The Rock » dans la fédération de Vince McMahon, entre 1996 et 2004, les contrôles étaient très légers, voire totalement absents. Rien à voir avec le programme instauré depuis, et avec celui instauré suite au scandale de 1992.

De plus, le héros de la franchise Fast & Furious a déjà admis avoir consommé des stéroïdes. C’était en 2009, et « Rocky » avait confessé que lorsqu’il avait 19 ou 20 ans et qu’il tentait de percer dans le football US (il jouait à l’Université de Miami, ndlr), il avait pris des stéroïdes avec ses amis. Une expérience sans lendemain d’après lui.

Publicité

Ultra bien bâti, mieux encore que lors de ses années dorées à la WWE, The Rock est-il clean ? Joe Rogan en le croit pas un instant, et il invite le principal intéressé à enfin être honnête et admettre son utilisation de stéroïdes. Cet appel a néanmoins beaucoup de chances de rester sans suite. D’une part, rien ne prouve que Johnson utilise de tels produits, et d’autre part, il n’a aucun intérêt à l’avouer si c’est le cas…

Dwayne Johnson Fight Multisports UFC

Toute l'actu NBA