NBA – La révélation très gênante de Dennis Rodman sur Kim Jong-Un !

La légende NBA Dennis Rodman a vécu des moments dingues avec le dictateur nord-coréen Kim Jong-Un
ESPN (DR) / Alexei Nikolsky (CC)

Dennis Rodman a toujours aimé les personnages « incompris », raison pour laquelle il s’est lié d’amitié avec le chef d’état nord-coréen Kim Jong-Un. Mais cette relation aurait pu prendre fin assez brutalement en 2014, lorsqu’il a dévoilé un secret assez compromettant sur le dictateur en direct à la télévision. Quand on connait la violence du bonhomme, il s’en est bien sorti.

Publicité

Si Michael Jordan et Dennis Rodman n’étaient pas particulièrement proches dans le vestiaire des Bulls et ne le sont pas plus depuis leur retraite, ils se ressemblent tout de même énormément sur certains points. Par exemple, les deux Hall of Famers n’ont jamais eu peur de trainer avec des figures controversées, malgré les commentaires et les critiques de l’opinion publique.

Le n°23 a toujours été en contact avec le milieu mafieux, dans lequel il avait plusieurs amis qui l’accompagnaient autour des tables de poker, au golf, ou avec lesquels il pariait sur différents évènements sportifs. De son côté, Rodman était plus du genre à se rapprocher de femmes sulfureuses, dont la bimbo des années 90′ Carmen Electra ou Madonna. Et depuis quelques années, il s’affiche aussi avec un dictateur bien connu et redouté par le monde occidental.

Publicité

Quand Dennis Rodman dévoilait un secret d’état en Corée du Nord !

Comme il l’affirme assez ouvertement, l’ancien des Bulls est un ami intime du leader nord-coréen Kim Jong-Un, a qui il a rendu visite à plusieurs reprises, et notamment pour son anniversaire. Le problème, c’est qu’en Corée du Nord personne ne connaissait la date de naissance du chef d’état, jusqu’à une énorme boulette de Dennis Rodman. Devant un gymnase plein à craquer, il a dévoilé l’un des plus grands secrets du pays. Le site et le compte Twitter North Korea News racontent :



Kim Jong-Un, qui est dans sa trentaine, est peut-être encore trop jeune pour voir son anniversaire célébré en Corée du Nord. D’ailleurs, cette date n’était pas connue par ses concitoyens jusqu’à 2014, quand Dennis Rodman s’est mis à chanter « joyeux anniversaire » au chef d’état avant un match de basket à Pyongyang. Les spectateurs ont commencé à applaudir en plein milieu, certains étant visiblement sans voix.

Publicité

En Corée du Nord, seuls les anciens ont le droit à des anniversaires de grande ampleur, et c’est pour cette raison que la date de naissance de Kim Jong-Un était gardée secrète. Mais ne connaissant pas la coutume locale, Dennis Rodman a jugé bon de chanter une petite chanson pour célébrer ce jour si particulier pour le leader nord-coréen. La gêne palpable dans la salle laisse d’ailleurs penser que les spectateurs ont eu peur des répercussions.

Publicité

Quand on connait le sort réservé par Kim Jong-Un à ceux qui le contrarient, Dennis Rodman peut s’estimer heureux d’être encore en vie… Après avoir dévoilé un tel secret en public, l’intérieur des Bulls aurait pu passer un très mauvais quart d’heure, malgré son amitié affichée avec le chef d’état.

All-Time Dennis Rodman NBA 24/24

Toute l'actu NBA