UFC – La déclaration de Jon Jones qui ne va pas plaire à Ciryl Gane !

Ciryl Gane a défié Jon Jones !
UFC (DR)

Attendu depuis près de trois ans dans l’octogone UFC, Jon Jones y effectuera son grand retour face à Ciryl Gane, le 4 mars prochain. L’Américain a d’ailleurs lancé les hostilités avant ce rendez-vous avec un aveu pas vraiment flatteur pour Bon Gamin !

Publicité

En observant une si longue absence, il prenait le risque de voir ses exploits passés dans la cage tomber dans l’oubli. Il semblerait cependant que l’image qu’il a laissée dans l’esprit des fans y soit restée ancrée. Disparu de la circulation depuis février 2020, Jon Jones maintenait pourtant son nom dans les discussions du microcosme UFC. Le voilà désormais de nouveau à l’affiche d’un événement de la fédération.

Parti en tant que champion invaincu des poids mi-lourds, « Bones » s’apprête à découvrir la division supérieure en mars prochain. Star du main event de l’UFC 285, il y affrontera Ciryl Gane pour s’emparer de la ceinture des -120kg. À quelques semaines de ce retour à la compétition, le voilà donc qui retrouve petit à petit ses vieilles habitudes, dont celles… de trash-talker son futur adversaire.

Publicité

Avant de l’affronter, Jon Jones snobe salement Ciryl Gane

Évidemment ravi de relancer la machine après une si longue période d’inactivité, Jones ne s’attendait cependant pas forcément à le faire face à Gane. En effet, il a longtemps été question pour lui d’un choc face à Francis Ngannou, dont le récent départ de l’UFC ne l’a pas laissé indifférent. Ainsi, dans une récente interview pour MMA Underground, il avoue ne pas débarquer avec la même envie que s’il avait dû défier le Predator :



Ce n’est pas la même chose, c’est vrai. J’estime que Francis est le combattant le plus intimidant des deux. Du point de vue américain, je trouve qu’il est plus connu ici. Francis représente ce grand homme intimidant et terrifiant, alors que Ciryl reste relativement peu connu. Évidemment, Francis a la ceinture, donc la lui enlever aurait été bien. Là, ça va être un combat totalement différent sur le plan stylistique.

Publicité

De plus en plus reconnu et craint sur le circuit, Gane ne possède malgré tout toujours pas une aura digne de celle qui pouvait entourer Ngannou. De plus, le fait qu’il a déjà échoué dans sa quête de la ceinture face au Camerounais lui ôte forcément une part de crédibilité. Ceci étant dit, Jones n’en reste pas moins méfiant à son égard, et sait que sa panoplie de combattant fait de lui un grand danger sur sa route :

J’ai beaucoup étudié Ciryl, surtout son combat contre Francis Ngannou. J’étais intrigué à l’idée de voir comment Francis allait se comporter face à un gaucher. Ciryl s’est vraiment bien débrouillé dans ce combat. Je l’ai vu énormément de fois, et j’ai scruté les attaques de Ciryl. Maintenant, je l’observe plus dans sa globalité. J’aurais aimé avoir plus de temps pour me préparer, mais ça reste suffisant. Je le sens bien.

Publicité

Certes tenu à l’écart de l’UFC pendant près de trois ans, Jon Jones n’a visiblement pas pour autant perdu son franc-parler, ni sa confiance en lui. Ciryl Gane peut le constater, lui qui ne représenterait pas un défi aussi alléchant que Francis Ngannou pour Bones !

Ciryl Gane Fight Jon Jones Multisports UFC

Toute l'actu NBA