NBA – « La différence entre Jordan, Bird et Magic ? Ils savaient faire ça, pas MJ ! »

Les légendes NBA Michael Jordan, Larry Bird et Magic Johnson lors d'un shooting photo orchestré par Team USA avant les Jeux olympiques de 1992
DR

Dans la conscience collective des fans de basket, Michael Jordan est le plus grand joueur de tous les temps, même si LeBron James est un concurrent de plus en plus sérieux. Mais d’après une grande légende de la ligue, cette adoration pour l’arrière n’est pas forcément fondée, et ce pour une raison très simple : il ne serait pas au niveau de Larry Bird et Magic Johnson dans un domaine important.

Publicité

Pour une grande majorité des fans de basket, Michael Jordan est le plus grand joueur de l’histoire de la NBA, et il le sera encore un bon moment, malgré les exploits successifs de LeBron James. Il faut dire que le palmarès du légendaire n°23 est quasiment inégalable, puisqu’il a remporté tous les plus grands trophées de la ligue, y compris celui de défenseur de l’année !

Si on ajoute à cela ses 6 bagues et ses 6 titres de MVP des Finales, ses 5 trophées de MVP de la saison régulière, le Rookie de l’Année 1985 ou son record de la meilleure moyenne de points en carrière avec plus de 30 par match, on obtient un joueur qui marque l’histoire de son empreinte à tout jamais… Pourtant, malgré cela, il ne fait pas forcément l’unanimité chez ses contemporains.

Publicité

Jordan plus limité que Larry Bird et Magic Johnson ?

En effet, pour Kevin McHale, qui s’était exprimé sur un plateau télé avec d’autres légendes des années 80′ et 90′, MJ était trop unidimensionnel pour être considéré comme le meilleur joueur de basket de tous les temps. Le plus accompli ? Peut-être, mais l’intérieur des Celtics valorise d’autres qualités sur le terrain que le scoring. C’est la raison pour laquelle il plaçait Larry Bird et Magic Johnson dans une autre catégorie :



Les gens me demandent toujours si Larry Bird et Magic Johnson pourraient jouer dans la NBA actuelle ? Ils sont sérieux ? Vous voulez connaître la vraie différence entre ces deux et Michael Jordan ? J’ai pu le constater plusieurs fois de mes propres yeux. Larry et Magic pouvaient contrôler un match avec seulement 10 tirs et terminer avec 17 points, 15 rebonds, 12 passes décisives et 4 interceptions. Michael Jordan qui prend 10 tirs ? Il est sous contrôle.

Publicité

Pour Kevin McHale, Michael Jordan ne pouvait pas contrôler le rythme d’une rencontre et influencer le résultat s’il ne prenait pas une vingtaine de tirs par rencontre, contrairement à Larry Bird et Magic Johnson, bien plus polyvalents selon lui. Il est vrai que l’arrière ne tournait « qu’à » 6 rebonds et 5 passes décisives en carrière, soit moins que ses deux ainés.

Mais là où la théorie de l’intérieur des Celtics ne tient pas vraiment, c’est que personne ne réussissait à limiter MJ à une dizaine de tirs, surtout dans les rencontres les plus importantes d’une saison. En playoffs ou pendant les Finales, il était prêt à accaparer le ballon pour pouvoir porter les siens à la victoire, et aucun défenseur ne pouvait le ralentir dans sa quête d’excellence. Marquer autant quand tout le monde sait qu’il faut l’en empêcher, c’est absolument monstrueux.

Publicité

Pour certains, le côté unidimensionnel de Michael Jordan devrait être un désavantage dans la course pour le titre de GOAT, puisque le basket ne s’arrête pas qu’au scoring. Mais n’est-ce pas encore plus impressionnant d’avoir un tel palmarès en ne s’appuyant que sur cette énorme force ?

Déclarations Larry Bird Magic Johnson Michael Jordan NBA 24/24

Toute l'actu NBA