NBA – « Je sais exactement quelles drogues LeBron James prend, on a le même fournisseur »

NBA LeBron abattu après la défaite
NBA (DR)

Incroyable de longévité au plus haut niveau, malgré quelques pépins physiques de plus en plus fréquent, LeBron James est un véritable monstre physique, qui semble défier Dame Nature. Mais y arrive-t-il seulement en tournant à l’eau claire ? Ce n’est pas l’avis d’une star du milieu du MMA, qui l’accuse lourdement…

Publicité

Lorsque l’on regarde les performances de joueurs au delà de l’âge de 35 ans en NBA, il y a LeBron James… et il y a les autres. A part, peut-être, Michael Jordan à Washington à 40 ans, personne n’a pu ne serait-ce que s’approcher du niveau de production du King après 20 saisons en NBA. Une longévité qui force l’admiration, mais qui fait également naître des soupçons.

LeBron James dopé ? La grosse accusation d’un combattant MMA

Récemment, c’est le toujours bavard ex-combattant Chael Sonnen qui a mis une pièce dans la machine. Plusieurs fois suspendu pour utilisation de produits dopants, celui est désormais retraité des octogones a ouvertement clamé que LeBron James recourrait au dopage. Pire : Sonnen, qui dit continuer à prendre de la testostérone bien qu’il ne soit plus en activité, avance qu’il a même fournisseur que le King…

Publicité



Si le monde entier savait ce que LeBron prend… Quand vous connaissez les produits dopants, vous savez pourquoi c’est important. On a le même fournisseur, donc je sais exactement ce qu’il prend. L’EPO, c’est important, et c’est la raison pour laquelle LeBron en prend. L’EPO augmente votre nombre de globules rouges, ce qui vous donne une endurance supplémentaire.

Publicité

Avec ça, vous pouvez jouer toute la rencontre. Tu peux shooter dans le 4ème quart-temps comme tu shooterais à la 4ème minute du match. C’est le produit roi des produits dopants, et c’est pour ça que Lance Armstrong en prenait aussi. L’EPO c’est la clé, ça donne l’endurance.

Bien sûr, les internautes ont accueilli avec scepticisme les révélations de Sonnen, qui a déjà tenté de discréditer LeBron James par le passé. Aucune preuve n’atteste d’une quelconque utilisation d’un produit dopant par le King, mais rappelons tout de même que la star des Lakers avait vu son nom apparaître dans le scandale de la clinique Biogenesis en 2013 en Floride. Plusieurs dizaines de joueurs de baseball avaient été suspendus dans ce cadre… mais aucun joueur NBA, malgré la présence avérée de joueurs parmi les clients.

Publicité

Comme Lance Armstrong en son temps, la longévité et la capacité aux prouesses physiques de LeBron James est-elle aidée par des produits dopants ? Il n’existe aucun doute dans l’esprit de Chael Sonnen, qui a balancé un sacré pavé dans la mare. Les preuves font toutefois défaut, au moment où le King, 38 ans, continue de rayonner sur la ligue en cette saison 2022-2023.

Buzz LeBron James NBA 24/24

Toute l'actu NBA