UFC – Jon Jones lâche plusieurs tweets gênants… puis supprime direct !

La star de l'UFC Jon Jones, lors du main event de l'UFC 285
UFC (DR)

Parmi les stars de l’UFC, c’est Conor McGregor qui s’était érigé en spécialiste des tweets supprimés immédiatement, ces derniers temps. Mais Jon Jones vient lui aussi de se distinguer de manière assez étrange sur les réseaux sociaux, avec une série de messages énigmatiques qui ont rapidement été effacés.

Publicité

Jon Jones a réussi son pari, il est de retour sur le toit du monde. Trois ans après son dernier combat, il a effectué un come-back fracassant en s’adjugeant la ceinture des poids lourds à l’UFC 285 face à Ciryl Gane. Sa victoire ultra-dominante montre d’ailleurs qu’il peut toujours autant martyriser ses adversaires par le passé et son probable choc des Titans contre Stipe Miocic cet été s’annonce déjà dantesque.

Cela étant dit, pour qu’un tel évènement puisse se dérouler, encore faudrait-il que tous les acteurs soient présents et dans le cas de la légende des poids mi-lourds, ça n’a pas toujours été le cas à cause de multiples controverses par le passé. Et puisqu’on en parle, l’intéressé vient encore de laisser tout le monde pantois sur Twitter avec une série de tweets assez gênants, rapidement effacés. Bonne chance pour comprendre…

Publicité

Le compte Twitter de Jon Jones piraté ? Les messages inquiétants

Ne me tue pas
Ne te tues pas non plus
Sois gentil
Oublie cette année ?
Twitter a dit



Suce une b*te

Publicité

Pour le coup, deux hypothèses pourraient expliquer tout ça. La première, c’est que le compte Twitter de Jonny Bones a tout simplement été piraté et que le combattant a pu y remédier dans la foulée, effaçant ce qu’avait écrit le hacker. L’autre explication cependant, c’est qu’il est encore une fois retombé dans ses travers, lui qui a eu des problèmes avec l’alcool et la drogue. Nombreux sont d’ailleurs ceux à privilégier cette théorie :

Il a dû dépenser les millions qu’il vient de gagner de la seule façon qu’il connaisse. Drogues et alcool

McGregor était son fournisseur

Publicité

À moins que Jon Jones ne s’exprime publiquement sur le sujet, ce qui est loin d’être garanti, on n’aura pas le fin mot de cette histoire. Tout le monde en est donc réduit à des suppositions et compte tenu de la réputation sulfureuse de l’Américain, elles ne sont pas forcément bien flatteuses.

Jon Jones Multisports UFC

Toute l'actu NBA