NBA – À un an de sa draft, le gros dilemme qui s’offre à Bronny James

Le prospect NBA et fils de LeBron James, Bronny, a connu un match difficile avec Sierra Canyon
Ball Is Life (DR)

Très attendu alors qu’il n’intègrera la ligue qu’en 2024, Bronny James a réalisé une progression spectaculaire ces derniers mois. Et ça pourrait paradoxalement lui poser un problème en vue de ses débuts en pro, d’après un célèbre journaliste américain…

Publicité

Longtemps annoncé comme un choix de fin de premier, voire du second tour dans un an, Bronny James a fait déjouer tous les pronostics depuis quelques semaines. Désormais, les couts le voient comme un possible lottery pick et c’est là une sacrée progression de la part du fils de LeBron. On peut le voir grâce à ses highlights, l’intéressé a hérité d’au moins une partie des talents de son paternel :

Publicité

Non seulement il brille sur les terrains, mais le fiston du quadruple champion a déjà commencé à faire fortune autour de sa personne, lui qui touche pas moins de 7 millions de dollars en deals NIL. C’est bien plus que n’importe qui à son âge ! S’il peut résister à la grosse pression sur ses épaules une fois qu’il atteint le niveau professionnel, ce ne serait pas étonnant de le voir rejoindre les même sphères financières que LBJ.



Bronny déjà trop fort pour jouer avec LeBron ?

Pour ce qui est de l’aspect sportif, la légende de la balle orange suit évidemment les progrès de Bronny et à ce titre, il se pourrait bien qu’il ait à s’inquiéter. Insider pour ESPN, Brian Windhorst a ainsi mis en lumière un assez gros dilemme pour la famille James, à un an de ses débuts dans la grande ligue. En effet, sa trajectoire ascendante pourrait l’éloigner d’une future association avec l’ailier.

Publicité

C’est un paradoxe. Plus Bronny s’améliore, plus il lui sera difficile de jouer avec LeBron. Car s’il devient un choix de milieu de premier tour, une équipe ne peut pas vraiment drafter Bronny en espérant les associer.

C’est connu depuis un moment, le Chosen One rêve d’évoluer aux côtés de sa progéniture avant de prendre sa retraite des terrains. Mais si ça continue comme ça, ce projet pourrait être irréalisable.

En effet, Bron souhaite également pouvoir remporter un cinquième titre de champion, ce qui implique d’avoir un gros effectif autour de lui. Or, qui dit haut choix de draft pour Bronny dit franchise faible et forcément, ça rendrait la chasse à la bague bien plus compliquée pour le meilleur scoreur all-time. Autant dire qu’il doit se préparer à devoir croiser son rejeton en match en tant qu’adversaire, tout au plus.

Publicité

C’est là un sacré casse-tête qui s’offre à Bronny James ainsi qu’à LeBron. D’un côté, le bonhomme progresse très vite et ça pourrait faire grimper encore plus sa cote à la draft. De l’autre cependant, jouer avec le King sera logiquement d’autant plus difficile…

Bronny James High School NBA 24/24

Toute l'actu NBA