UFC – Décision radicale pour Ciryl Gane : « Vous allez me prendre pour un fou mais… »

Le Français Ciryl Gane à l'UFC
RMC Sport (DR)

A l’heure actuelle, le fardeau que traine Ciryl Gane est tout simplement colossal : après deux défaites consécutives pour le titre des poids lourds à l’UFC, le Français n’aura absolument pas le droit à une nouvelle erreur lors de son prochain combat. Bien conscient de cela, le « Bon Gamin » a ainsi pris une décision radicale pour les mois à venir. Explications.

Publicité

Auteur d’un début de carrière phénoménal à l’UFC, que même une défaite contre le redoutable Francis Ngannou en janvier 2022 n’avait pas vraiment réussi à entacher, Ciryl Gane a cependant bien morflé contre un second obstacle de taille sur son chemin : Jon Jones. Depuis ce lourd revers, que ce soit sur le plan mental mais surtout contractuel, le combattant-star français a fortement été rétrogradé dans sa course au titre des poids-lourds.

Mais qu’importe, c’est aussi ça le sport professionnel : des hauts et des bas. Dans un récent live sur sa chaine Twitch, « Bon Gamin » a ainsi dévoilé sa décision radicale pour revenir au sommet d’ici septembre prochain. Si certains s’attendaient à l’annonce d’une rupture de collaboration avec son coach Fernand Lopez, parfois décrié, Gane a coupé court aux rumeurs. En effet, son choix s’est plutôt porté sur une nouvelle recrue dans son staff opérationnel : Jean-Claude Van Damme.

Publicité

Un choix clairement étonnant, il est le d’ailleurs premier à l’avouer, mais qu’il justifie sans hésiter :

Ciryl Gane : J’adore Fernand Lopez les gars vous le savez, il m’a énormément appris et il va garder un rôle important dans la team. Donc oui vous allez me prendre pour un fou mais dans une carrière sportive, il faut savoir prendre des décisions fortes. Déjà rien que sur le plan physique, Jean-Claude Van Damme maitrise le conditioning [la préparation, ndlr] à un niveau proche de l’excellence.



Et il sait aussi se battre, clairement. Les gens sont pas forcément au courant, enfin ils le connaissent à travers ses films, mais il est très très bon en pieds-poings. Vraiment. Il est même champion de light-contact [variante du kick-boxing, ndlr].

Sur ce point, difficile de donner tort à Gane : JCVD est encore très impressionnant du haut de ses 62 ans. Pour preuve, parmi tant d’autres, la vidéo virale de son kick sur l’ancien champion UFC Cody Garbrandt il y a quelques mois. Mais au-delà de l’aspect technique, d’autres éléments auraient également poussé le Bon Gamin à choisir Van Damme. Il poursuit ainsi son explication :

Publicité

Ciryl Gane : Puis après, y’a d’autres raisons qui ont appuyé ma décision. Genre par exemple quand JUL dit « Ça veut l’port d’armes, et les gros bras à Jean-Claude Van Damme » comment ne pas voir ça comme un signe ? [Rires] Non j’déconne les gars, faut pas gober tout ce que je raconte non plus ! [Rires] En plus vous savez que je suis de la team Kaaris, big up à toi d’ailleurs mon poto si tu nous écoutes ! Mais par contre plus sérieusement, je vais pas vous le cacher, ma décision a été prise très rapidement.

Parce que pendant ma deuxième rencontre avec JCVD en Belgique, y’a un truc qui m’a marqué tu vois dans son approche, sa vision du monde. Genre à un moment, et là c’était un peu la cerise sur le gâteau, il m’a regardé droit dans les yeux et m’a dit « Tu sais mon petit Ciryl, quand tu prends confiance en la confiance tu deviens confiant ». J’ai été conquis, c’était presque divin. La baffe mentale que j’ai pris ! Dinguerie

Publicité

Recruter Jean-Claude Van Damme dans son équipe, voilà une décision clairement peu commune de la part de Ciryl Gane. Le Français a de la suite dans les idées pour revenir côtoyer les sommets, un peu comme nous quand il s’agit d’écrire cet article complètement faux pour le 1er avril !

Ciryl Gane Multisports UFC

Toute l'actu NBA