Teddy Riner, 35 ans, honnête sur son plus beau succès : « Je dirais que…

Teddy Riner
Eurosport (DR)

Par Guillaume K. | Journaliste sportif

Avec un palmarès comme le sien, personne n’en voudrait à Teddy Riner s’il oubliait quelques titres, notamment parmi ses 11 sacres mondiaux. Mais le judoka a une excellente mémoire et dans une récente interview, il a décidé de classer ses plus beaux succès.

Publicité

Quand on pense aux plus grands sportifs de l’histoire de notre pays, on pense souvent à ceux qui nous ont permis de briller dans les disciplines les plus populaires. Par exemple, le nom de Zinédine Zidane revient toujours assez vite dans les débats, lui qui restera à tout jamais le héros de notre première Coupe du Monde de football. Il en est de même pour Tony Parker, qui a ouvert la NBA à nos basketteurs.

Mais quand on se penche un peu plus en détail sur les palmarès de nos légendes, rares sont celles qui peuvent tenir la comparaison avec Teddy Riner. Avant une dernière campagne que l’on espère tous couronnée de succès à Paris cet été, le Guadeloupéen compte déjà 3 sacres olympiques, 5 sacres européens et surtout 11 sacres mondiaux à son actif !

Publicité

Teddy Riner parle de ses meilleurs titres de champion

Mais alors qu’il a déjà tout remporté dans sa carrière et qu’il est l’un des meilleurs dans l’histoire de son sport, parvient-il à se souvenir de toutes ses victoires ? N’est-il pas lassé par le succès ? Lors d’une excellente interview accordée à la chaine YouTube « GQ France », Teddy Riner a décidé de classer ses meilleurs souvenirs :



Tous mes titres ont une place particulière dans mon coeur. Tous. Il n’y a pas un titre qui est au-dessus des autres, tous mes championnats ont été difficiles. Le premier on ne l’oublie pas, c’était à Rio. Le dernier on ne l’oublie pas non plus. Si je devais classer mes titres ce serait champion du monde 2007, celui qui m’a lancé, ensuite mon premier titre olympique en 2012, et 2017, le dixième sacre mondial.

Publicité

Ça me tenait vraiment à coeur d’être champion du monde une dixième fois, comme certaines équipes de football, comme certains joueurs de tennis. Ce sont des moments ultra-particuliers, ultra-sélectifs. Nous sommes très peu à pouvoir réaliser ça. Être dans ce groupe de personnes n’est pas donné à tout le monde.

Teddy Riner a peut-être le plus beau palmarès du sport français, on ne peut que comprendre son attachement à ses titres. Il les aime tous, se souvient de tous, et c’est presque à contrecoeur qu’il a établi une hiérarchie. Il a logiquement mis en avant les premiers sacres mondiaux et olympiques, puis sa « decima », qui lui a offert une entrée dans la légende du sport.

Publicité

Teddy Riner est une immense légende dans sa discipline, mais aussi dans notre paysage sportif. S’il décroche l’or cet été lors des Jeux Olympiques de Paris, devant son public et ses amis, son classement risque de changer.

Fight Multisports

Les dernières actus