Publicité

NBA [débat] : Quel nouveau coach pour les Lakers ?

Après la démission de Mike D’Antoni au poste d’entraineur des Los Angeles Lakers, Parlons Basket vous dresse la liste des candidats potentiels à la succession du technicien. Et vous, qui verriez-vous à sa place ?

Lakers coachs_Fotor_Collage

LES FAVORIS

Tom Thibodeau (Chicago Bulls)

Choix n°1 de… Kobe Bryant et antithèse de Mike D’Antoni ! Les dirigeants des Lakers ont récemment affirmé que leur superstar ne serait pas consulté sur le choix du futur coach. Il semblerait pourtant qu’ils l’écoutent puisque Mitch Kupchak aurait déjà transmis une demande auprès des dirigeants de Chicago pour avoir un entretien avec Thibodeau. Seulement, comme Doc Rivers l’année dernière avec les Clippers, les Lakers ne pourront négocier que si la franchise de l’Illinois donne son accord. Cependant, même si Chicago sort de deux saisons décevantes, le retour de Derrick Rose et la free agency de cet été devrait permettre aux Bulls de repartir de sur de bons rails. Et bien que Thibodeau ne fasse pas l’unanimité au sein de sa direction, il devrait être toujours sur le banc des rouges et noirs l’an prochain. De plus, la vocation défensive de coach Thib’ pourrait refroidir le propriétaire Jim Buss, grand fan du « showtime ».

 

Kevin Ollie (UConn)

Le coach en vogue, membre de la nouvelle génération d’entraineur. Son récent titre universitaire avec UConn en seulement deux ans de présence sur le banc en fait déjà un coach respecté. Ses méthodes de travail sont saluées et pourraient parfaitement coller avec l’éthique du Black Mamba. Ollie risque d’avoir de nombreuses propositions pendant l’inter-saison, mais rien ne dit que l’ancien NBAer ait envie de quitter le campus de Connecticut. Il ne faut pas non plus oublier que très peu d’entraîneurs universitaires ont réussi au sein de la grande ligue. Seul Larry Brown a connu le titre suprême à la fois en NCAA et en NBA avec les Detroit Pistons en 2004.

 

Byron Scott (libre)

Un ancien de la maison pourpre et or, souvent au coeur des rumeurs quand il s’agit des Lakers, mais cette fois Scott est libre de tout contrat. L’ancien coach des Cavaliers a de l’expérience (finaliste NBA en 2003 avec New Jersey, 3 titres remportés avec les Lakers à l’époque du « showtime »), mais le technicien pourrait tout de même souffrir de ses récents échecs avec Cleveland et New Orleans.

 

George Karl (libre)

Disponible immédiatement, le Coach Of the Year 2013 est un candidat sérieux pour le poste. Avec un style de jeu offensif cher aux Lakers et surtout à leur propriétaire Jim Buss adepte du « showtime », l’ancien finaliste avec les Sonics dispose de l’expérience nécessaire pour ramener les Lakers vers le haut. Karl a quasiment réussi partout où il passait, l’opportunité d’être à la tête d’un gros marché comme celui de la franchise des Lakers capable de construire une équipe pour gagner, pourrait lui permettre d’atteindre enfin le titre.

 

LES SECONDS CHOIX

Jeff Van Gundy (libre)

Le consultant d’ESPN est au coeur des rumeurs, mais son inactivité depuis 2007 avec les Houston Rockets et son envie d’être consulté pour le recrutement, semblent compromettre les chances du « Pin’s » d’accéder au poste. Coach reconnu, les dirigeants souhaitent tout de même rencontrer l’ancienne figure des Knicks qui fait également partie des premiers choix de Kobe Bryant.

 

Ettore Messina (CSKA Moscou)

L’heure pour le coach italien vient peut-être de sonner. Annoncé partant du club moscovite, l’un des plus grands entraineurs de ce sport a tout vécu sur le Vieux Continent (4 fois vainqueur de l’Euroligue) et ne se verrait pas contre de tenter sa chance en NBA. De là à ce que les Lakers franchissent le pas, pour mettre un coach européen à la tête de l’une des franchises les plus célèbres de l’histoire, il y a encore du chemin. Mais l’idée d’une reconstruction totale avec un coach (qui connait déjà l’organisation puisqu’il était consultant entre la dernière saison de Phil Jackson et l’arrivée de Mike Brown) amenant une autre philosophie, un style de jeu collectif proche de celui des Spurs (la rumeur enverrait le technicien italien assister Popovich l’an prochain), n’est pas négligeable. D’autant plus qu’on lui prête d’excellentes relations avec Kobe Bryant et nul doute que Pau Gasol serait séduit par l’idée de voir débarquer un coach européen.

 

Kurt Rambis (assistant Lakers)

Un autre ancien de la maison pourpre et or, le dernier vestige de l’attaque en triangle sous les ordres de Phil Jackson pourrait tirer son épingle du jeu. La quadruple champion NBA avec les Lakers de l’époque « showtime » est dans les petits papiers de la franchise pour une « promotion ». Après une expérience raté à la tête de Minnesota (2009-2011) Rambis est revenu en tant qu’assistant de Mike D’Antoni cette saison aux Lakers. Également, assistant de 2001 à 2004 du Zen Master, l’ancien intérieur de Los Angeles pourrait réconcilier les jaunes et violets avec leur glorieux passé, grâce à l’attaque en triangle qu’il connait parfaitement. Une manière aussi de réconcilier Kobe Bryant avec le style de jeu qu’il affectionne, même si Kurt Rambis ne figure pas parmi ses priorités. Mais a-t-il le charisme pour incarner le nouveau head coach des Lakers ? La question mérite d’être posée, dans une franchise où l’image compte.

 

Derek Fisher (Oklahoma Thunder)

Le quintuple champion NBA est toujours en activité et tentera de décrocher une sixième bague cette saison avec Oklahoma, mais les rumeurs de voir le meneur gaucher sur le banc des Angelinos ne sont pas infondées. Selon certains insiders, les Lakers pourraient imiter Brooklyn et Jason Kidd, en faisant de Fisher leur nouvel entraineur. Grand ami de Kobe Bryant, avec qui il a tout gagné, Derek Fisher connait la maison par coeur et bénéficie d’une belle cote de popularité au sein de la franchise. Même si l’hypothèse n’est pas inconcevable, les Lakers devraient se tourner vers un coach plus expérimenté.

 

 

ILS ONT DÉJÀ DIT NON

John Calipari (Kentucky)

À chaque nouveau poste qui se libère en NBA, le coach des Wildcats de Kentucky fait toujours partie des rumeurs. Cette fois-ci, Calipari a souhaité être clair dès le début en annonçant qu’il serait toujours sur les planches universitaires la saison prochaine.

Steve Kerr (libre)

Déjà courtisé par Phil Jackson à New York, l’ancien shooteur des Bulls vient de déclarer qu’il n’était absolument pas intéressé par le poste vacant aux Lakers. Le « Zen Master » en a fait sa priorité et les deux hommes se sont déjà rencontrés, il serait surprenant de le voir signer autre part que chez les Knicks.

Alors quel choix feriez-vous ? Qui voyez-vous à la tête des Lakers ? Partagez votre avis dans les commentaires ! 

En direct : toute l'actu NBA