Publicité

Entretien : Xavier Vaution (BeIN Sports) fait le bilan de la saison NBA 2014/2015 !

Journaliste basket sur beIN Sports depuis l’apparition de la NBA sur la chaîne. A l’occasion de la conférence de presse organisée par la chaîne, nous avons eu la possibilité de discuter avec Xavier Vaution, et de lui demander quels seraient ses pronostics pour la fin de saison.

Xavier_VAUTION---copyright_PANORAMIC

Parlons Basket : Pour commencer, revenons sur la saison NBA. Quel bilan fais-tu de cette saison qui touche à sa fin ? 

Xavier Vaution : Pour moi c’est un petit peu la saison des surprises, c’est à dire que quand tu vois Golden State numéro 1 de l’Ouest et Atlanta numéro 1 de l’Est… (rires). Memphis numéro 2 on va dire même si ça se bat avec Houston. Personne en début de saison n’aurait pu imaginer ça ! Miami qui se bat pour les Play-Offs. En début de saison, jamais on aurait pu imaginer la fin de saison qui se passe maintenant, jamais. Après il y a aussi des explications par exemple avec Miami on sait pourquoi, parce que Chris Bosh. Mais Golden State c’est une vraie incroyable performance eAtl-GSWt Atlanta c’est même peut-être encore un peu plus fort parce que c’est une équipe qui était vue pour beaucoup en fin de cycle et un coach -Mike Budenholzer et c’est pas un hasard si je le cite, c’est parce que c’est pour moi le coach de l’année- a réussi à relancer absolument tout le monde sans avoir forcement un grand joueur dans l’équipe. Quand je parle de grand joueur, je parle en taille et en talent, c’est à dire que c’est un assemblage de très bon joueur ce qui rappelle un petit peu les Pistons du milieu des années 2000. Pas de superstar, pas de très grand joueur en taille et pourtant ça marche parce qu’il y a une vraie philosophie d’équipe, une vraie philosophie du jeu de passe et c’est pas chacun pour sa gueule c’est vraiment un collectif. Ca marche aussi un petit peu pour Golden State même s’il y a de la superstar avec Stephen Curry, avec Klay Thompson et avec Draymond Green qui sera certainement un très grand joueur de la Ligue. Pour moi Atlanta c’est peut-être la véritable surprise de la saison parce que on les imagine en Play-Offs, bien sur, mais jamais ultra dominants dans la conférence comme ils ont été. Maintenant ça veut pas dire non plus qu’ils vont aller au bout.

PB : Quel serait pour toi, le moment fort à retenir de cette saison ? 

XV : Je dirais San Antonio-Cleveland parce que ça ressemble à un match entre le champion en titre et son successeur, parce que c’était un match où tout s’est joué dans les ultimes secondes, parce que c’était un match que San Antonio allait gagner et finalement ils l’ont perdu et ça peut-être un preview des prochaines Finals NBA parce que je pense que San Antonio va aller au minimum en finale de conférence tout comme Cleveland car j’arrive pas à imaginer une équipe qui bat quatre fois Cleveland, j’arrive pas à y croire. Donc San Antonio-Cleveland, très probable Finals NBA, possible en tout cas si ce n’est pas Golden State. C’est un match où tout s’est passé, d’une intensité incroyable, limite digne des Play-Offs, je dis limite parce que les joueurs savent que ça reste de la saison régulière et donc ils n’ont pas joué à 100% comme si c’était les Play-Offs mais par certaine séquence, on y était quand même. C’est un match que San Antonio a gagné mais qui a perdu, c’est quelque chose qui se réglera en Play-Offs si ils on la chance de se retrouver en Finale et je donne un peti avantage à San Antonio.

PB : Donc Atlanta est pour toi l’équipe surprise de l’année ? 

XV : L’équipe surprise de la saison, tu en as deux, c’est Golden State et Atlanta. Tu peux pas les dissocier parce que Golden State l’année dernière se qualifie en Play-Offs à l’arrache. Atlanta, comme je le disais plus tôt, ça ressemblait un peu à une fin de cycle. Puis le changement coach aussi que tout le monde râlait après en disant « Ah le pauvre Mark Jackson il s’est fait virer comme une merde alors qu’il a fait du super boulot ! ». Oui il a fait du super boulot mais il fallait peut-être un petit truc en plus et finalement peut-être que Steve Kerr l’a apporté ce petit truc en plus. Personnellement je pense que le truc en plus qui est arrivé là-bas c’est l’expérience, une année de plus ensemble. C’est aussi la dernière chance de gagner ça ensemble parce qu’avec les re-signatures de contrats la saison prochaine ça va être compliqué de pouvoir re-signer tout le monde. Golden State numéro 1 de l’Ouest c’est une vraie surprise et Atlanta numéro 1 de l’Est c’est une vraie surprise. Maintenant de voir Golden State numéro 1 de la Ligue avec 5 matchs d’avance c’est peut-être ça la plus belle surprise finalement.

PB : Et l’équipe qui t’as le plus surprise négativement ? 

XV : Je vais dire les Clippers. Parce qu’on les voyait mieux que ça quand même. Je vais pas dire San Antonio parce qu’à San Antonio il y a des explications, il y a des blessures que n’ont pas forcement eu les Clippers.

Washington aussi. Beaucoup d’observateurs, même si moi je n’y croyais pas, les voyaient dans le top 3 alors qu’aujourd’hui c’est une équipe qui a beaucoup, beaucoup, beaucoup de mal, qui montre qu’elle n’a finalement pas le niveau d’espérer quoi que ce soit donc il va falloir changer beaucoup de choses, peut-être à commencer par le coach et certainement il y a beaucoup de choses à faire dans l’équipe. C’est dommage parce qu’individuellement c’est des supers joueurs mais visiblement collectivement ça marche pas donc ma grosse déception de la saison je vais la donner à Washington.

PB : Maintenant, place aux récompenses. Pour commencer, le défenseur de l’année ça serait qui ? 

XV : DeAndre Jordan. Je t’expliques tout de suite pourquoi: meilleur rebondeur, meilleur contreur, numéro 1 au pourcentage de réussite aux shoots même si c’est un mytho qu’on soit bien d’accord. Mais meilleur rebondeur et meilleur contreur même si moi j’ai toujours estimé qu’il fallait donner un vrai avantage aux joueurs de taille moyenne qui défendent comme des chiens à tous les matchs, je pense à des Tony Allen, des Andre Iguodala qui ne sont jamais récompensés mais qui le mériteraient. Généralement on préfère le donner à des grands, c’est pas pour rien que Dwight Howard l’a obtenu deux fois de suite alors que Dwight Howard meilleur défenseur ça me fait un petit peu rigoler quand même. Ou alors si c’est pas DeAndre Jordan ça sera Draymond Green mais je vais t’expliquer pourquoi peut-être Draymond Green..

PB : Ton 6e homme ? 

XV : Ah..! Le 6e homme cette année c’est un enfer, déjà l’année dernière c’était chaud… (rires) Cette année je sais pas… Lou Williams non, il a tout ce qui faut pour l’être mais il ne l’est pas. Euh… Alors ça dépende parce que si on considère que cette année Jeff Green est titulaire à Memphis alors je le donne à Tony Allen mais le problème c’est qu’il a disputé trop de matchs dans le 5 de départ. Joker… vraiment j’en sais rien… Trop difficile…

PB : Le rookie de l’année ? 

XV : Sans aucune hésitation, Mirotic ! Aucun soucis !

PB : Mais tu ne penses pas que Wiggins va fnir par l’être ?

XV : Peut-être parce que comme il a eu le titre de MVP du Rookie Challenge pendant le All Star Game. Ca veut dire que c’est la future star de la ligue et donc on le fait briller un petit peu mais celui qui a eu le plus d’appor, je suis désolé, c’est Mirotic ! No question !

PB : MIP ?

XV : Draymond Green  !

PB : Meilleur coach donc Budenholzer ? 

XV : Budenholzer.

PB : Et donc, le MVP ? 

XV : Steph Curry ! Parce que James Harden n’a pas été assez consistant sur toute la saison. Parce que Russell Westbrook est MVP depuis 2 mois mais pas depuis 6 et fin de la discussion. Donc Steph Curry.

PB : Quel serait pour toi le joueur le plus sous-estimé de la ligue ? 

XV : Je dirais Vucevic. Le problème c’es qu’il est dans une équipe qui gagne pas forcement. Vucevic c’est un All Star en puissance mais on ne le sait pas encore.

PB : Et le plus sur-estimé ? 

XV : Blake Griffin! Ca m’arrache la gueule de dire ça parce que j’adore Blake Griffin mais pour l’instant il est vraiment surcoté, maintenant la chose qui fera qu’il est vraiment ce qu’on pense qu’il est c’est gagner, exactement comme Chris Paul. Tu peux même mettre le duo Paul-Griffin parce que je reste persuadé que ce sont de fantastiques joueurs mais qui ne le seront pas tant qu’ils n’auront pas gagné quelque chose. Minimum une finale de conférence voire finale NBA. Il leur faut ça un petit peu comme Steve Nash à l’époque mais lui il a gagné le titre de MVP.

PB : Parlons un petit peu du cas Rudy Gobert, t’attendais-tu à ce qu’il progresse autant en si peu de temps ? 

XV : A ce qu’il progresse, oui, mais qu’il progresse comme ça, non. Maintenant Rudy je l’attend sur la durée et pas sur deux mois. On verra la saison prochaine, la saison prochaine sera vraiment révélatrice du vrai niveau de Rudy. La il est libéré, il a du temps de jeu dans une équipe qui n’a plus rien à espérer, il joue libéré. Quand il faudra jouer les matchs pour les gagner définitivement pour essayer de viser quelque chose, avoir un véritable objectif, on en reparlera. Maintenant Rudy je l’attend plus la saison prochaine. On connait ses qualités, il est en train de les montrer et maintenant on l’attend sur une saison complète.

NBA: OCT 23 Jazz at Clippers

PB : Qui serait donc le meilleur français de la saison ?

XV : Il n’y en a aucun qui a été constant sur toute la saison, aucun. Parce que Joakim sans Derrick Rose il est fantastique. Nico Batum depuis  qu’il est un peu plus libéré il est fantastique. Tony depuis qu’il va mieux il est fantastique. Le meilleur français cette saison je vais le donner à Tony parce qu’il est en train de multiplier les exploits, c’est à dire être le plus jeune joueur à avoir gagné 1000 matchs, le plus jeune joueur à avoir joué 1000 matchs, parce qu’il a une carrière exceptionnelle. Je pense qu’on le souligne peut-être pas assez, tout le monde grossit Parker à droite et à gauche mais on ne se rend pas compte de ce que Tony Parker fait dans l’histoire de la NBA et c’est peut-être ça qui va faire justement que c’est encore plus fort que ce que l’on peut  imaginer. en dehors des titres, en dehors du fait d’avoir été All Star, je pense que ce qu’il est en train de faire au niveau personnel, en carrière, une fois qu’il va arrêter on va se dire « Oh p*tain il a fait autant de trucs que ça?! » et c’est la où il est super fort.

PB : Quel serait ton 5 majeur sur la saison ? 

XV : Oh p*tain t’es chaud (soupir)… Euh Steph Curry, James Harden, LeBron James. Et la je suis emmerdé pour le 4… Je vais le donner à LaMarcus Aldridge le poste 4 et le meilleur pivot de la saison… Pffff… DeAndre Jordan.

PB : Ton prono pour la finale NBA ? 

XV : San Antonio-Cleveland. San Antonio 4-2.

PB : Alors pour finir. L’année dernière nous avions interviewé entre autres Mary Patrux et Eric Micoud et les deux nous avaient répondu qu’à choisir, c’est toi qu’ils affronteraient en 1 vs 1 parmi les membres de l’équipe. 

XV : Alors je vaiste dire la vérité, j’ai joué avec Eric Micoud en 1 vs 1 cet été, c’était en Afrique et je l’ai éclaté ! Tu peux lui demander il va être vert de rage si tu lui demandes ! Quant à Mary, je joue pas contre les filles c’est trop facile. J’ai pas envie de jouer contre elle ça serait trop facile. 

PB : Et donc qui voudrais-tu affronter en 1 vs 1 ?

XV : Tant qu’à faire, jouer le meilleur… Euh… Ce qu’il y a c’est qu’il n’y en a pas de meilleur, ils sont tous nuls (rires)… Ouais c’est ma réponse! (rires) 

L’équipe Parlons Basket remercie chaleureusement Xavier Vaution d’avoir accepté de répondre à nos questions et vous pourrez le retrouver tout au long des Play-Offs sur beIN Sports bien sur. 

Entretien réalisé le 01/02/2015.

Voir aussi le bilan de :

 

Le bilan de la saison de : Rémi Reverchon

Franchises Interviews / Entretiens

En direct : toute l'actu NBA