Publicité

Pro A : Alain Weisz (Nancy) – « On a bénéficié d’un match exceptionnel de Gladyr »

Vendredi, Nanterre recevait Nancy. Ce quart de finale s’est conclu sur le score de 76 à 84.

Alain Weisz

(Crédit photo : MAXPPP)

La défaite de Nanterre à domicile est, pour le moment, la surprise de ces quarts de finale. Il aura fallu attendre la dernière journée de championnat pour que la qualification de l’équipe de Nancy soit officielle. Comme le dirait Jacques Monclar, les lorrains ont réalisé un match de trainard. Ils ont su faire le dos rond et attendre que leurs adversaires soient fatigués pour remonter au score et passer devant. Des acteurs de  ce match ont confié leurs impressions à L’Est Républicain. Pascal Donnadieu, entraîneur de Nanterre, s’est montré réaliste :

« On est passé en homme à homme en seconde période pour troubler la domination physique de Nancy. On a essayé mais le challenge est extrêmement compliqué. Il va falloir se battre, tout donner jusqu’au bout. Ce soir (hier soir), Nancy a fait un match très solide avec des joueurs très efficaces qu’on connaît bien à Nanterre (Gladyr et Clark). Jaiteh n’a pas été assez dur. Il y a des rectifications à faire. »

Sergii Gladyr, arrière de Nancy, a été réaliste :

« J’ai réussi avec l’équipe un bon début de match. Ensuite, on a mieux défendu, surtout en deuxième mi­ temps. J’étais content de revenir à Nanterre. Maintenant, il faut gagner à la maison. En play­offs, rien n’est jamais joué. Jouer sans Flo, c’est pas forcément facile. Il faut défendre tous ensemble autour de Randal Falker qui a été très précieux. »

Alain Weisz, coach nancéien, s’est montré fairplay :

« Félicitation aux deux équipes. Un match très équilibré. On a été très adroit à trois points. On a perdu aussi très peu de balles, surtout en deuxième mi-­temps, ce qui nous a permis de mieux contrôler. On a bénéficié d’un match exceptionnel de Gladyr. En l’absence de Piétrus, on arrive à battre Nanterre. On mène 1­0. En play­offs, les matches ne se ressemblent pas. Il faut surtout garder la tête froide. Si je peux faire un appel à notre public… Il faut passer dimanche soir. On aura vraiment besoin de son soutien. »

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA