Travailler le physique avec un préparateur NBA ? Cet été c’est possible avec Parlons Basket et ZeBeardedCoach !

EAT, SLEEP, DRINK, REPEAT… EAT, SLEEP, DRINK, REPEAT… EAT, SLEEP, DRINK, REPEAT… EAT, SLEEP, DRINK, REPEAT… EAT, SLEEP, DRINK, REPEAT… EAT, SLEEP, DRINK, REPEAT… EAT, SLEEP, DRINK, REPEAT… EAT, SLEEP, DRINK, REPEAT…

Telle est la devise d’un grand nombre d’entre-nous pendant les vacances d’été ! Mais quand le mois de septembre arrive et qu’une nouvelle saison pointe le bout du nez, on regrette d’avoir forcé sur les packs de kro et les barbecues. Mais c’est trop tard et c’est alors que les traditionnelles phrases du type « Putain j’ai plus de souffle » ou plus vulgairement « J’en chie ma race » refont leur apparition pendant les premiers trainings !

Sauf que cette année, ça ne se passera pas comme ça ! Pourquoi ? Tout simplement parce que Parlons Basket s’est associé avec ZeBeardedCoach alias Sebastien J Morin pour vous proposer un programme de renforcement physique pendant les vacances d’été !

Vous ne connaissez pas ZeBeardedCoach ?! Attention c’est du lourd Messieurs-Dames : ancien préparateur physique de Cholet Basket, le barbu est aujourd’hui le préparateur physique de Kevin Seraphin, pivot des Wizards en NBA. Au calme comme on dit, du côté de Washington DC (on notera la rime pourrie).

11407167_506392589511651_102645863790871157_n

Ainsi, vous retrouverez chaque lundi aux alentours de 18h sur Parlons Basket une vidéo proposant un entraînement sans aucun matériel que vous pourrez répéter 2 à 3 fois dans la semaine  afin de devenir une bête. Le physique n’aura plus de secrets pour vous.

On en profite également pour lancer #FromKroPackTo6Pack : utilisez ce hashtag pour afficher vos potes qui doivent se remettre au physique ou pour nous montrer vos résultats. Tous seront retweetés sur Parlons Basket !

–> Retrouvez le premier training ici

Bref, vous l’avez compris, cette année ce ne sera pas vous qui supplierez le coach d’écourter le training mais bel et bien le coach qui vous suppliera de courir moins vite, pour préserver le moral de vos coéquipiers, à la traîne derrière. Loin derrière. Très loin derrière.

Credits : ZeBeardedCoach on Facebook (photo) et thumbbell.com (couverture)

by Parlons Basket Lifestyle Vidéos

Toute l'actu NBA