J3 – ProA – Nanterre au finish

Hyènes-Toulon et Nanterre ont offert un match haletant aux supporters, avec un dénouement cruel pour les locaux…

L’avant match :

Après s’être incliné d’un petit point dans le derby sur le parquet d’Antibes, le HTV recevait ce soir au Palais des Sports de Toulon, le club de Nanterre dans le cadre de la troisième journée de Pro A. Une équipe de Nanterre en forme, qui restait sur une solide prestation face à Orléans, et qui se déplaçait dans le Var avec l’ambition de poursuivre sur sa lancée.

 

La rencontre :

Le début de match est très serré entre les deux formations qui se rendent coup pour coup et se retrouvent à égalité après un drive de David Michineau (5-5, 9e). Auteur de 6 points sur le quart-temps, Mykal Riley se montre agressif offensivement (6 points à 3/3 à deux points sur ce premier quart-temps), bien secondé par Spencer Butterfield, de retour de blessure, et mène les siens en tête après un quart-temps (17-21, 10e).

Ryan Evans prend les choses en main pour les Varois, inscrivant 4 points de rang, ce qui pousse Pascal Donnadieu à prendre un temps-mort (25-25, 13e).
Le jeu offensif du HTV est en place, notamment au niveau du passing où après 15 min on compte déjà 9 passes décisives dont 3 pour le seul Alexandre Chassang.
Nanterre s’appuie surtout sur son secteur intérieur, avec un Talib Zanna en verve sur cette première période (8 points à 4/6 en 10 min) et un Matthias Lessort bondissant (6 points et 3 rebonds en 10 min à la pause). Mais ça ne suffit pas pour les franciliens qui, lâchant du lest sur le second quart-temps perdu (23-16), sont derrière à la mi-temps (40-37, 20e).

Hyères-Toulon revient fort après la pause, sous l’impulsion de Ferdinand Prénom qui donne un premier écart (49-42, 23e). Ce 3ème quart-temps est placé sous le signe des maladresses, des deux côtés; ce qui fait plutôt les affaires des varois qui gardent leur avance. William Howard donne même 10 longueurs d’avance aux locaux après un panier primé (56-46, 27e). Mais drivés par un Chris Warren au four et moulin, à la passe et à la finition, les banlieusards parisiens sont remis en course (60-59, 30e).

Nanterre en veut plus, et débute le dernier quart-temps comme il a fini le 3ème. On arrête plus Warren qui sert Zanna tout seul pour le dunk (64-70, 34e). Le retour de Prénom aux affaires fait du bien au HTV, qui peut également compter sur son meneur Michineau pour revenir non loin (68-70, 36e). Jusque là transparent (1/10 aux tirs avant ce panier) Trevis Simpson remet Hyères-Toulon devant (74-71, 39e). C’était sans compter sur un Warren clutch, qui met tout le monde sur un pied d’égalité avec un shoot à 3 points (74-74, 39e).
Sur l’action suivante, Heiko Schaffartzik fait sans doute l’interception du match et permet à Warren de convertir 1 lancer sur deux (74-75, 39e).
Le HTV a la balle de match mais Ike Udano laisse échapper la gonfle… Rageant, puisque derrière Riley et Butterfield finissent le travail aux lancers (76-79).

Le debrief :

Malmenés jusqu’à la 27ème minute, Nanterre a puisé dans ses ressources pour revenir sur le HTV et finalement l’emporter, au prix d’un gros finish. Chris Warren avec 18 points et 7 passes décisives a été ultra important en deuxième mi-temps. Hyères-Toulon menait pourtant de 3 points à 1 min30 du terme, mais laisse échapper ce soir un succès qui lui tendait presque les bras.

Le MVP :

C’est logiquement Chris Warren qui remporte le titre honorifique de MVP de la rencontre, notamment grâce à son activité en seconde période.

Chris Warren

POINTS REBONDS PASSES DÉCISIVES ÉVALUATION
18 (5-13 38.5%) 3 7 18
Betclic Elite

Toute l'actu NBA