NBA – George Karl s’attaque aux problèmes de dopage en NBA

Alors qu’il y a quelques jours nous apprenions que sortirait en janvier 2017 un livre riche en déclarations sans filtre écrit par George Karl, ancien coach des Kings, Nuggets, Bucks, Sonics, Warriors et Cavaliers, dans lequel il dénonçait entre autres choses le comportement et l’état d’esprit de Carmelo Anthony, on apprend aujourd’hui par NBC Sports que dans Furious George, le-dit George proclame des problèmes liés aux drogues en NBA. 

C’est Dan Feldman, journaliste pour NBC Sports, qui rapporte ces passages du livre dont il a pu se procurer une copie de promotion. Il rappelle d’abord que le livre était d’abord intitulé – et traduit en français – Furious George : Mes quarante années de survie aux divas de la NBA, aux GMs ignorants, et aux pauvres sélections de tir. Un titre qui en dit long sur les pages qui suivront. Pour en revenir aux cas de drogues, voici ce qu’il dit :

« Nous possédons un programme de dépistage des drogues beaucoup plus complet qu’en MLB [baseball] ou en NFL [football américain], dont nous nous vantons toujours. Mais nous avons toujours un problème de drogue, bien que différent d’il y a trente ans. Et celui-ci me dérange plus que ces crétins qui ont eu des problèmes à cause de drogues récréatives.

Je parle de stimuler la performance des médicaments comme les stéroïdes, l’hormone de croissance humaine et ainsi de suite. Il est évident que certains de nos joueurs sont dopés. Comment certains gars vieillissent en étant plus minces et plus en forme? Comment reviennent-ils si vite de blessures? Pourquoi diable partent-ils en Allemagne pendant l’été? Je doute que cela soit pour la choucroute.

Il est probable que récemment, il est difficile de détecter les coagulants et les PED [drogues améliorant la performance] qu’ils ont en Europe. Malheureusement, les tests de dépistage semblent toujours avoir un train de retard derrière la dissimulation de ces drogues. Lance Armstrong n’a jamais échoué à un test de drogues. Je pense que nous voulons que les meilleurs athlètes réussissent, et non pas les plus grands et plus riches tricheurs employant les meilleurs scientifiques. Mais je ne sais pas quoi faire à ce sujet. »

Ce sont des mots durs que George Karl emploie, bien que derrière cette grande leçon de morale se trouvent probablement quelques règlements de compte, à en lire notamment le passage sur l’Allemagne : Dan Feldman pose l’hypothèse que Karl dénonce les voyages estivaux de Kobe Bryant vers le pays de la choucroute, en rappelant que l’ex-Laker fraîchement retraité n’avait rien contre George Karl et réciproquement, ce qui n’était pas le cas de Phil Jackson, ancien coach de Kobe et grand rival de Karl.

La sortie du livre nous apprendra sûrement plusieurs autres choses sur diverses sujets, puisque Karl a connu la NBA pendant un paquet d’années. On le sait, la Ligue est une entreprise avec des millions voire des milliards de dollars qui circulent, et des problèmes comme cela, il y en aura toujours comme le dit George Karl – malheureusement, les tests de dépistage semblent toujours avoir un train de retard derrière la dissimulation de ces drogues. En attendant la sortie du livre en janvier, il ne sera pas surprenant de voir d’autres extraits tels que celui-ci sortir dans les médias américains. George Karl semble avoir pas mal de choses à régler avec la NBA.

Source : NBC Sports

NBA 24/24

Toute l'actu NBA